A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Parker Nyste

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 30
Race : Vamcan
Age : 548
Métier : Avocat
Armes : Viens le découvrir par toi même
Date d'inscription : 08/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Lun 11 Fév - 2:09

    Le son du piano résonnait partout dans le manoir. Parker trouvait ça apaisant. Il oubliait tout ce qui l’entourait et se contentait de balader ses doigts sur les touches de l’instrument tel un virtuose. Il ne pensait plus à rien, ni à personne… à la place de la partition il avait mis la dernière lettre de sa sœur. C’était ça qui l’inspirait. Il savait que la musique résonnait partout dans le manoir mais il s’en fichait. Heureusement qu’il jouait bien sinon les autres l’auraient déjà bouffé.
    Le piano se trouvait dans un petit salon, collé à la chambre de Parker. Tout le monde savait qu’il avait une fâcheuse tendance à considérer ce salon comme le sien, et quiconque y pénétrait risquait de subir les foudres de notre cher loup-garou. L’ambiance y était intime et c’était sans nul doute la pièce préférée de Parker. Les murs étaient faits de grosses pierres apparentes, dont l’aspect rustique tranchait avec les longs rideaux de velours épais qui encadraient la seule fenêtre de la pièce. Ils étaient d’un rouge sang que Parker affectionnait particulièrement. Dans la pièce on ne trouvait rien d’autre qu’un canapé, du même velours que les rideaux, et un piano. Un beau piano a queue noir. Personne ne s’en servait à part Parker, est ce parce que personne ne savait jouer ou bien parce que tout le monde savait que quiconque y toucherait se retrouverait avec les doigts brisés… aucune idée, mais il était le seul à s’en servir.
    Il avait une fâcheuse tendance à jouer le même air, sans cesse. La lettre à Elise pour être plus précis. C’était un morceaux qu’il jouait à la perfection et dont il ne se lassait pas. Peut être les autres en avaient-ils marre de l’entendre, mais qu’importe Parker n’était pas le genre à s’en soucier. Au contraire même, si cela énervait les autres tant mieux au moins ils fuiraient le manoir et lui foutraient la paix. Il n’aime pas être dérangé, et rien que la présence des autres le dérange…
    Le piano faisait face à la fenêtre, Parker pouvait ainsi admirer le soleil couchant, c’était d’ailleurs la seule lumière de la pièce. Il avait fini de lire la lettre mais continuait pourtant de la fixer comme s’il attendait que le papier dévoile un code, mais rien. Il finit de jouer le morceau, il prit la lettre en main et ferma les yeux en soupirant. C’est alors qu’il les rouvrit instantanément.

    _ Je sais que tu es là… Ynes.

    Il n’avait pas besoin de se retourner pour savoir de qui il s’agissait. Non seulement il reconnaîtrait son parfum en toute circonstance, mais surtout c’était la seule qui n’avait pas peur de l’approcher lorsqu’il jouait du piano. C’était la seule qui pouvait se le permettre sans se faire bouffer et qui la savait.
    Il froissa maladroitement la lettre et la cacha l’air de rien dans sa poche avant de se retourner vers la belle.

    _ Que puis-je pour toi … ma Reine?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynes Enghart
Reine des Lycans & Modo Inquisitrice
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 29
Race : Lycan
Age : 1045 ans [ 27 ans ]
Métier : Femme d'affaires & Modo Féroce
Armes : Sa rapidité et son instinct
Date d'inscription : 03/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Lun 11 Fév - 23:30

Ynes avait enfin trouver le temps de se reposer dans ses appartements, allongée sur la soie de la couverture de son lit à baldaquins, elle regardait décroître doucement la lumière du soleil. La porte vitrée qui donnait sur son balcon laissait entrer une brise légère et tiède. Sur le dos depuis déjà quelques minutes, elle ferma finalement les yeux... Elle était à présent cent ans en arrière, peut être son dernier réel moment de tranquilité. Elle s'était alors levée pour aller à la fenêtre de son ancienne demeure... Elle y avait vu, en contrebas, Joshah en train de faire rire une des Lycanthropes de leur peuple. Cela l'avait fait sourire. Mais où était Kate...?
Une douce symphonie commença à se faire entendre. Parker... Cela ne pouvait être que lui... Pas parce qu'il était le seul Lycan présent au Manoir, mais tout simplement parce qu'il était le seul à savoir aussi bien joué... Bien qu'Ynes ait toujours privilégié l'art - sous toutes ses formes - dans sa maison, seul lui en faisant une démonstration. En rouvrant les yeux et en tournant légèrement la tête, elle vit son violon, ainsi que l'archet, posés sur un fauteuil. Il était toujours là... Pour un quelconque "au cas où", mais cela faisait maintenant plusieurs jours qu'il n'y avait pas touché... Et le piano le lui rappelait.
Elle se releva lentement et laissa ses cheveux retombés sur ses yeux. Elle s'étira légèrement puis décida qu'il était temps de se lever... Finalement, elle n'était pas plus que ça, faite pour les pauses. Elle sortit de sa chambre et avança doucement à-travers un petit salon où se trouvaient quelques Lycans. Ils inclinèrent légèrement la tête en la voyant. Toujours vêtue de noire, alors qu'après la lumière, commençait à entrer l'obscurité, elle se dirigea vers le petit salon de Parker. "de Parker", effectivement. Car peu de Lycans osait s'y rendre, qu'il y soit ou pas.
Elle passa par une porte dérobée et arriva bientôt dans le fameaux salon. Parker devait s'arrêter bientôt de jouer. Dommage... Ils restèrent quelques minutes dans le silence avant qu'il n'énonce à haute voix qu'il avait senti sa présence. Cela la fit sourire. Il en était de même pour les deux. C'était lié au sang qu'ils avaient partagés... Enfin! C'était ce qu'avait d'abord répété les "on-dit". Les versions suivants avait amplifié la première : ils étaient tout simplement amants! et reconnaîtraient l'odeur de l'autre parmi mille autres... Beaucoup de blabla pour quelque chose d'importance moindre, vous ne trouvez pas? Ils avaient une relation particulière... Soit! Cela impliquait qu'ils se respectaient, qu'ils travaillaient ensemble... qu'ils ne posaient pas certaines questions... Comme, par exemple, demander quel était ce papier qu'avait directement mis dans sa poche Parker. Si Ynes contrôlait tout ce qui avait un lien avec son empire, certaines choses plus... "personnelles" devait lui échapper. La soeur de Parker et le petit-ami, ainsi que sa véritable naturelle, en faisaient partis.


"Continuer de jouer... par exemple.", répondit-elle en s'avançant vers le piano. Elle fit glisser le bout de ses doigts sur la surface lisse puis ajouta :

"... ou me dire quelles ont été les réponses aux recherches entreprises... Peut être même faire les deux."

Les fameuses recherches portaient sur l'empire des Carver et sur les activités annexes... Et oui! Pas folle la guêpe... Elle se devait de se tenir au courant de tout ce qui touchait de près ou de loin à ses prochaines affaires. En même temps, elle aurait préféré que le Lycanthrope se remette à jouer. Et elle savait qu'il le savait. Mais il aimait faire ce qu'il avait à faire en temps et en heure... Même si la Reine elle-même lui demandait de pianoter, il faisait partit de ceux qui pouvaient le refuser, publiquement ou pas d'ailleurs. Elle s'en voyait généralement navrée... et le laissait tranquille. C'était cette démonstration de liberté qui était parfois incompréhensible pour le reste des sujets.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Nyste

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 30
Race : Vamcan
Age : 548
Métier : Avocat
Armes : Viens le découvrir par toi même
Date d'inscription : 08/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Jeu 21 Fév - 1:12

    Elle voulait qu’il continue de jouer. Il y a une chose que Parker déteste : se donner en spectacle. En fait, ce n’est pas tout à fait exact… il aime tuer devant des ‘spectateurs’ comme il se plait à les surnommer non sans malice dans les yeux, mais c’est parce que pour lui la mort n’a rien de personnel. Il exécute la plupart du temps un travail, et lorsqu’il ne tue pas par obligation, il tue par plaisir… le plaisir de faire souffrir, de sentir la chair se déchiqueter sous ses crocs acérés, d’engendrer la douleur de la victime, la peine de la famille… la peur du reste du monde… et pour Parker le plaisir se partage. Oui, comprenez ça comme vous le voulez… mais il aime qu’on le regarde, sentir l’émotion de son voyeur lorsqu’il l regarde prendre du plaisir, quel qu’il soit.
    Pour le piano c’est différent. C’est un rapport privilégié entre le loup et l’instrument, une chose qu’il ne veut pas partager… bien sûr tout le monde entend quand il joue mais il ne joue pas pour eux. Vous saisissez la nuance ? Lorsqu’il joue, c’est pour lui…et lui seul. Ynes le sait pourtant. Il ignora donc superbement sa suggestion, la suivant du regard avec son regard perçant et son sourire en coin. Certains prennent son fameux regard perçant pour un regard lubrique, voire pervers… il aime en jouer. Il sait qu’Ynes aime qu’il la regarde… comme toutes les femmes… se sentir désirées comme si elles étaient la seule et unique créature sur Terre. Parker arrivait très bien à faire ça, la seule différence avec Ynes était qu’avec elle, il n’avait pas à jouer. Il suffisait au beau brun de regarder la belle pour qu’elle réussisse a lui faire oublier toutes les autres, ou du moins pour les lui faire sembler fades et sans saveur à côté d’elle. Elle lui avait toujours fait cet effet là. Certains psychiatres ou médecins de pacotille –comme les surnomme Parker- auraient dit que cela ressemblait à s’y méprendre à de l’amour. Ils se trompent. Parker respecte trop Ynes pour tomber amoureux d’elle. C’est plus une sorte de fascination…Il l’estime beaucoup, la respecte, mais ne l’aime pas. La seule fois où il a été amoureux on a vu ce que ça a donné ! Inutile de recommencer. Parker fait parti de ceux qui pensent qu’il faut tirer une leçon de ses erreurs passées, et il a décidé qu’il ne serait plus jamais amoureux. Etant un fervent défenseur de la franchise dans le couple… elles savent donc toutes à quoi s’en tenir dès le départ. Oh évidemment elles ne comprennent jamais le poids des mots que Parker utilise comme ‘tu es belle à croquer’ pourtant criant de vérité, et c’était ça qu’il aimait… la naïveté.
    Enfin bon, s’il pouvait se permettre d’ignorer la première suggestion de la belle, il ne pouvait manifestement pas éviter la seconde. Il prit donc une profonde inspiration.

    _ A vrai dire les recherches avancent…

    Il se leva et vint tout près d’Ynes, resta derrière elle et se colla contre son corps superbement dessiné, passa sa main dans les cheveux de la reine de manière à les relever légèrement pour ainsi, lui murmurer à l’oreille…

    _ Les réponses se révèlent doucement….cette mission est comme un dessin recouvert de sable… on souffle et on souffle encore et encore… on aperçoit alors les contours et peu à peu on voit apparaître une oeuvre d’art…

    Il s’éloigna alors brusquement de la reine des lycans, s’avança jusqu’au centre de la pièce et se retourna vers elle les bras à demi tendus et les paumes de main vers le plafond, il reprit alors sa voix claire et sonore.

    _ Eh bien je pense que nous sommes en présence d’un Picasso ! Annonça t-il un sourire triomphal sur les lèvres.

    Non cela ne voulait pas dire qu’ils s’étaient fourrés dans une mission sans queue ni tête mais plutôt qu’ils avaient mis le doigt sur une affaire juteuse et qu’Ynes serait sans doute ravie de ce qu’il trouverait. Elle savait aussi que Parker ne divulguerait pas les infos qu’il avait avant d’avoir toutes les réponses. C’était sa méthode de travail… qui faisait de lui un bras droit efficace.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynes Enghart
Reine des Lycans & Modo Inquisitrice
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 29
Race : Lycan
Age : 1045 ans [ 27 ans ]
Métier : Femme d'affaires & Modo Féroce
Armes : Sa rapidité et son instinct
Date d'inscription : 03/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Dim 2 Mar - 1:55

Ynes continua de faire jouer le bout de ses doigts sur la surface du piano. L'air songeur, sans réaction particulièrement à la réponse de Parker. Elle était satisfaite. Il en va s'en dire et je vous arrête de suite : elle ne se demandait pas s'il restait encore du nutella! Son bras droit faisait de son mieux, comme toujours. Après tout, il était le meilleur et était en place pour cette raison. Mais, très généralement, Ynes n'aimait pas les zones d'ombre... Que quelque chose lui échappe. Une obsession? Tout à fait! Un brin de paranoïa. Egalement. Les histoires entre Lycans étaient très faciles à être réglées... vu que sa voix était la seule à être entendu. Mais qu'un humain arrive à dissimuler le gros de ses finances et de ses affaires. L'empire d'Ynes, puisqu'il s'agit de ça, ne s'était pas fait en un jour. En fait, il datait d'avant sa transformation. Pas qu'elle ait pensé - en tant que simple mortelle - qu'il lui faudrait penser à mettre de l'argent de côté ainsi que d'avoir des contacts fiables avec divers milieux. Un travail de titan! Tout ça pour qui? Mais ses enfants. Tous ses enfants. De sang ou pas. Et vous ne devineriez jamais combien ses petits pouvaient être désordonnés... Monde médiatique, financier (en tout genre), politique, populaire... Elle avait des yeux et des oreilles partout. Que dire de plus? Hum... Elle prévoyait de très nombreux problèmes dans sa famille prochainement. Alors autant s'assurer que ceux et celles qu'elle fréquentait en dehors - et qui avaient envie de l'approcher - ne représentent pas un trop grand danger... C'est pourquoi Parker avait dû faire des recherches : le père Carver, toujours à la tête de leurs sociétés, avait peut être fait quelques remarques à son fils, Jeremiah, qui l'avait poussé à se poser des questions sur Ynes. Plus qu'il aurait pu s'en poser en temps normal. La vie serait certainement plus facile si la Reine avait été moins belle... ^^ ou qu'elle ait eut un physique plus... ordinaire, disons. Mais... aurait-elle eut la même importance dans le peuple lycan si ça avait été le camp? Non. Très certainement. Le pire danger pour les hommes est une belle femme qui sait ce qu'elle veut et comment l'obtenir. On pourrait parler de l'enfance quelque peu cauchemardesque d'Ynes pour justifier ses choix... Elle-même m'aurait fait taire. Elle n'avait jamais à se justifier. Pas parce qu'elle était Souveraine, tout simplement parce qu'elle était une créature vivante, comme tant d'autres, qui s'était fixés quelques objectifs... Mettre la fin à la guerre en était une. Parker le savait. Elle ne lui en avait rien dit pourtant. Mais il la connaissait. Et elle savait qu'il le savait (pas comme d'autres choses... mais bon >.<).

"Bien... Bien. Fais moi savoir s'il se documente plus particulièrement sur les créatures nocturnes, tels que les Vampires et les Lycans. Seul un fou rechercherait des informations sur le reste. Il y a deux autres choses dont je voudrais m'entretenir avec toi. La première est une cérémonie en l'honneur de Kate. Je compte faire en sorte qu'elle revienne peu à peu dans notre communauté. Pas quelque chose d'aussi triviale qu'à la St Patrick en Irlande..."

Un souvenir commun... Il datait de l'époque où Ynes avait transformé Parker. Il avait un peu voyagé ensemble... Ils s'étaient retrouvés avec un groupe de Loup-garous Irlandais qui fêtaient l'intronisation d'un nouveau. Au programme de la soirée : festivités en tout genres. En tout corps même, si l'on peut dire. Officiellement, la lycanthrope était partie en temps qu'ambassadrice de sa race et de son clan dans ce beau pays. Et ils l'avaient tous appréciés. C'est un fait avéré.

"... Quelque chose de bon goût. De calme, au possible. Pas de démonstration de force... Juste un banquet et de la musique."

Elle se tourna finalement vers Parker et posa ses coudes et ses avant-bras sur le dessus du piano. Elle plongea son regard dans le sien et garda un instant le silence.

"Ensuite, il faudra faire aménager quelques appartements et faire teinter les fenêtres d'une des chambres : nous allons avoir deux invités. Kristanna et Haydan Kanes. Ils seront libres de se déplacer dans le manoir, mais je souhaiterais que tu gardes un oeil sur Kristanna."

Bien sûr... Elle utilisait le terme "souhaiter", mais c'était un ordre.

"C'est une vampire et Haydan est son fils, il est Lycan. Ils resteront ici aussi longtemps qu'ils le voudront."

Elle se redressa finalement.

"L'inventaire des morts des Lycans a-t-il été fait?"

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Nyste

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 30
Race : Vamcan
Age : 548
Métier : Avocat
Armes : Viens le découvrir par toi même
Date d'inscription : 08/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Dim 9 Mar - 2:46

    Aaaaah la saint Patrick ! Ynes venait de lui faire rappeler un merveilleux souvenir. Cela faisait à peine deux ou trois ans qu’Ynes avait transformé Parker en Lycan et ils avaient passé quelques mois à voyager un peu partout dans le monde. C’est ainsi qu’ils s’étaient retrouvés en Irlande. Ils ne devaient y rester que quelques jours… le séjour a duré un mois. Parker aurait aimé ne jamais en repartir…
    Ils étaient arrivés aux environs du dix mars, ils avaient profité du porridge, de la bière et des paysages verts qu’offrait le pays. Un soir, une des nombreuses conquêtes de Parker leur suggéra de rester jusqu’à la saint Patrick qui se déroulait une semaine plus tard et qui, selon elle, était LA soirée à ne pas manquer. Les deux compères décidèrent de rester… la blonde que Parker avait séduite leur enseigna quelques pas de danse pour la grande soirée, et ils passèrent le temps en attendant le dix sept mars. Entendez par là, qu’ils passaient le temps à trois, et non pas à visiter le coin !^^ Ils s’adonnaient à une mise en bouche pour le fameux soir. Ce jour là, restera à jamais gravé dans la mémoire de Parker… la soirée commençait bien. La bière coulait à flots, les filles également… et Ynes… aaaah Ynes. Elle aimait les blondes elle aussi… et Parker… Il en avait justement repéré deux dans le fond de la salle. Inutile de vous dire que les toilettes du pub s’en souvienne encore. Ils avaient commencé tranquillement, presque sagement, à l’abris des regards indiscrets… et ils avaient finis sur l’une des banquette de la salle, au milieu de la bière et du whisky, certains devant ce spectacle récitaient des prières, d’autres les regardaient avec envie. Il revoyait la scène, un sourire radieux aux lèvres.
    Mais Ynes reprit la parole ce qui le tira de sa rêverie. Ils allaient avoir des invités. Faire teinter une des chambre ? hein ? mais pourquoi ? Si il y avait bien une chose que Parker détestait c’était de devoir s’occuper des invités, mais alors quand en plus il fallait les faire bénéficier d’un traitement privilégié… c’était pire que tout. Déjà que préparer une fête pour la demi portion ne l’enchantait guère… elle en rajoutait. Parker sentait que la journée de demain serait longue et pénible. C’est alors qu’il reçu vraiment le coup de massue. Un vampire ! Au manoir ! C’était une blague ??? Non bien sûr, Ynes n’était pas du genre à plaisanter là-dessus, de même qu’elle n’accepterait aucune question, Parker le savait. Il se retint donc d’hurler… mais intérieurement il était fou. Entre la fille, et la vampire… Ynes aurait pu lui mordre ses parties intimes que cela lui aurait sans doute fait le même effet. Il prit un petit carnet et fit mine de noter :

    _ Une fête ? Calme ? Ok… je ne contacte donc pas nos amis dénudés, drogués ou alcoolisés. Pas de danseuses orientales non plus ? De toute manière, j’ai toujours préféré les blondes européennes.
    Euh pour la vampire… j’imagine que la cave n’est pas envisageable. J’ai le droit de la tuer si jamais elle dépasse les limites ?

    **genre elle oublie de me dire bonjour**
    Pour les morts, il sera fait vendredi.

    Il se leva du piano et vint près de la belle, un sourire en coin et l’air mystérieux. Oui il avait une idée en tête, était-il sérieux… allez savoir.

    _ Et si j’avais mon salaire en avance pour toutes ces tâches… épuisantes… satisfaire ta fille n’est pas chose aisée, mais s’occuper d’un vampire… mérite bien une petite compensation…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ynes Enghart
Reine des Lycans & Modo Inquisitrice
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 29
Race : Lycan
Age : 1045 ans [ 27 ans ]
Métier : Femme d'affaires & Modo Féroce
Armes : Sa rapidité et son instinct
Date d'inscription : 03/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Dim 9 Mar - 3:31

Parker : "J’ai le droit de la tuer si jamais elle dépasse les limites ?"

"Oui, bien sûr."
, répondit-elle le plus calmement du monde.

Bien sûr, le lycanthrope connaissait les 'limites' que cautionnaient Ynès. Mais il y a des moments où fallait clairement arrêter de chipoter. Même si l'idée de mentir à son petit-fils ne plaisait pas énormément à la Reine, elle le concevait. Ah! Les affaires royales... Vous n'avez pas idée de tout ce qu'elle pouvait cacher non seulement à ses enfants, ainsi qu'au reste des membres du Manoir... et à toute sa race en fait. Un emploi à plein temps... et de longue haleine! Pour les quelques contacts qu'elle avait eut avec Kristanna, elle se doutait qu'il n'y aurait pas de problème qui puisse entraîner sa mort. Allons bon... Les règles restaient les règles, surtout que là, il y avait la guerre! Non... Attendez... Mauvaise idée. On la refait. Parker avec une autorisation de tuer... Déjà qu'il l'avait sur pas mal de monde... Larbins humains comme agents lycans...


Parker : "J’ai le droit de la tuer si jamais elle dépasse les limites ?"

"Je te prierais plutôt d'utiliser la cave dans ce cas-là. Elle est la mère de l'enfant de Joshah. Information qu'elle seule désire gérer pour l'instant. Aussi, je ne souhaite pas qu'il y ait de dispute violente entre Joshah et toi. Par contre, pour ce qui est de son fils... Il s'appelle Haydan Kanes et j'apprécierais beaucoup que tu le prennes sous ton aile..."

C'était déjà assez qu'Ynès ait des problèmes avec ses enfants pour en rajouter. Surtout avec ce qu'elle comptait leur apprendre dans quelques jours, pour leur anniversaire. Une chose à la fois... La vampire lui avait déjà démontré sa reconnaissance par une loooongue lettre de remerciements sirupeux, ponctuant ses phrases de "reconnaissance éternelle"... Les compliments ne la touchèrent pas, mais l'empressement de l'écriture ainsi que les tournures de phrase révélaient sa sincérité. Expérience, expérience... Notez une chose. Bien qu'il n'en ait pas particulièrement besoin, Ynès avait tendance à protéger Parker. C'était son futur héritier, tout de même... Enfin! Le plus probable, du moins... Quand il se leva, Ynès était dos au piano, elle y déposa ses coudes et regarda en direction de la fenêtre. Lui s'approcha et elle vit se dessiner un sourire... assez évocateur sur son visage. Ce qui fit sourire la Reine d'ailleurs. Son salaire...? En avance...? Elle joua gentiment avec sa lèvre inférieur en y passant le bout de ses doigts. Elle était aussi faussement en train de réfléchir que son bras droit pouvait l'imaginer. Certains éléments sur leur relation, nébuleux pour certains -pour tous en fait -, étaient ainsi, assez souvent remis sur le tapis quand ces deux-là se retrouvaient seuls... ou pas, d'ailleurs... Finalement tout ce que l'on savait vraiment et qu'Ynès avait dit une fois, il y a cinq cents ans environ, c'est qu'elle était "fidèle à tous ses amants". Elle déporta bientôt ses doigts vers la chemise entrouverte de Parker. Elle la frôla puis les retirèrent. Le regardant toujours, elle releva légèrement le menton.

"Compensation accordée, bien entendu."

Ne cherchez pas à comprendre... Vous n'y arriverez pas. xD

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Parker Nyste

avatar

Nombre de messages : 722
Age : 30
Race : Vamcan
Age : 548
Métier : Avocat
Armes : Viens le découvrir par toi même
Date d'inscription : 08/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   Jeu 13 Mar - 18:17

    Au moment ou Ynes lui dît que sa compensation lui était accordée, Parker esquissa un sourire ! Ce qui se passa par la suite ? Eux seuls le savent, après tout cela ne regarde personne. Une quinzaine de minutes plus tard quelqu’un vint frapper à la porte. C’était la femme de ménage. Elle eut pour toute réponse une voix d’homme lui demandant de repasser le lendemain et quelques éclats de rire d’une voix féminine. Elle ne fut pas très surprise, elle était déjà tombée dans des jours où Parker était très occupé avec une demoiselle dans cette même pièce. C’était SON salon. Bien sûr elle ignorait que ce soir là il était avec la reine des poilus. Mais attention ! cela pouvait correspondre à un millier de situations différentes. Bien sûr les esprits pervers penseront immédiatement que Parker après son petit sourire s’est penché vers Ynes, qu’il l’a embrassé, qu’ils se sont déshabillés et qu’ils ont fait l’amour sauvagement sur le piano ! Que lorsque la femme de ménage s’est pointée ils étaient en train de manger des fraises et du champagne. Que le petit rire d’Ynes s’est fait entendre lorsqu’elle a sentit le contact froid des bulles de champagne qu’il lui avait doucement fait glisser sur son ventre… qu’il comptait évidemment essuyer avec sa langue, ses mains posées sur les fesses de la belle. Oui, connaissant les deux protagonistes, c’est une hypothèse envisagée. Mais ils pouvaient tous aussi bien faire une partie de monopoly ! Genre le montant que Parker obtenait a la fin de la partie était le montant qu’il aurait sur le chèque de compensation ! Dans ce cas Ynes pouvait rire parce qu’il venait d’être jeté en prison sans passer par la case départ et sans toucher les 20 000 ! Oui ! Cette situation était tout autant envisageable surtout avec ces deux là.
    Une heure plus tard, ils n’étaient toujours pas sortis de la pièce. Un lèche botte de la reine venait lui rapporter ce qu’il avait appris lors d’une mission, ne la trouvant pas dans son bureau il était en route pour redescendre dans la salle commune lorsqu’il passa devant le fameux petit salon. Il entendit des bruits de clochette et des gémissements… il esquissa un sourire plein d’admiration pour Parker ! Encore un pervers qui n’envisageait pas la partie de monopoly. Mais son sourire se transforma quand il entendit la voix féminine ! Oui, c’était celle de sa reine aucun doute. Mais la porte était trop épaisse pour comprendre clairement ce qu’ils se disaient. Il redescendit en bas et s’empressa de raconter ce qu’il venait de découvrir (autrement dit pas grand-chose) voilà qui alimenterait de nouvelles rumeurs. Forcément, après le récit du cafteur ils pensèrent immédiatement à un accessoire pour des jeux sexuels. Tsss.
    Un peu plus de heures plus tard, Parker sortit de la pièce, heureux et fier comme un paon. Il salua Ynes d’un petit clin d’œil coquin, et referma la porte derrière lui. Il remarqua bien les regards interrogateurs qui se posaient sur lui lorsqu’il se retrouva au milieu des autres lycans, il savait à quoi ils pensaient ! Il savait également qu’aucun ne se risquerait à lui poser la question, ce qui le fit davantage sourire. Il regagna sa chambre, sortit du placard la petite boite en fer qu’il cachait soigneusement et y glissa la lettre de sa sœur, qu’il avait glissé dans sa poche un peu plus tôt dans la soirée. Il se jetta de tout son long sur son lit, le regard perdu sur le plafond… a quoi pensait-il ? Il fut tiré de sa rêverie par un "gémissement". C’était Daïquiri…

    _ Oh salut mon amour.... murmura t-il dans un grand sourire, de toute évidence il était ravi de la voir...

    Parker aimait Daïquiri plus que quiconque, et elle lui rendait bien. Il la prit dans ses bras et la caressa doucement. Elle se mit à ronronner. Eh oui... Daïqui est...Une jolie petite chatte noire, avec un regard vert intense et… une clochette autour du cou !
    Eh oui, Parker adore les félins….



[Pour moi c'est fini a toi de voir si tu réponds ou pas...]

Edit Ynès : Hors de question que je touche à ça... J'adore ton post et il clôture notre topic à merveille Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mélodie du soleil couchant [PV la Reine]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armure du Dragonnier du Soleil Couchant [Armure magique] VALIDE
» Patrouille en forêt [PV Aubé + Tarte aux Pommes + Soleil Couchant]
» La Sirène...
» Une nouvelle amitié
» Soleil couchant et retrouvailles touchantes...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Chicago :: Parc Lincoln :: Manoir Enghart-
Sauter vers: