A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pause tendresse [PvKate] [x]

Aller en bas 
AuteurMessage
Zack Saders
Suceur de sang et Admin méchant
avatar

Nombre de messages : 941
Age : 34
Race : Lycan
Age : 847 ans de terreur !
Métier : Barman et grand picoleur !
Armes : Mes canines pour l'instant !
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Pause tendresse [PvKate] [x]   Mar 12 Fév - 3:45

Nous y étions ! Le 'demain soir' était finalement arrivé ! Étais-je heureux ? Allez savoir ! Quoiqu'il en soit, la petite sortie meurtrière que je venais d'effectuer avec Lily m'avait mise en appétit... Inutile de dire que j'étais recouvert des entrailles puantes et visqueuses de trois ou quatre chien-chien. Après avoir déposé Lily dans l'un des bouges de la ville, j'étais rentré chez moi pour me rendre un peu plus présentable pour la soirée qui venait tout juste de débuter. J'avais téléphoné à Kate pour lui annoncer mon retard... Prétextant un ami dans le besoin... Elle n'aurait pas grandement apprécier que je lui révèle la vérité, n'est-ce pas ?... "Chérie, j'ai quelques uns de tes compatriotes à zigouiller mais surtout enfile tes dessous les plus coquins car tu ne peux imaginer à quel point trucider m'excite !"... Mouais, moyen ! Elle préfèrerais se défenestrer que de prendre du bon temps avec une telle franchise ! Et puis, il n'y avait aucune franchise dans notre prétendu couple... Autant faire ce que je savais le mieux : Mentir ! Pour être honnête, j'aurai nettement préféré nous en tenir à notre relation 'chaste'... Je n'aimais guère l'ascendant que cette crétine griffu avait sur moi... Une étreinte charnelle n'améliorerait en rien cet état de fait, je le savais parfaitement ! Et pourtant, Kate ne se contenterait plus de nos baisers et de nos quelques caresses. J'avais toujours veillé à marquer une certaine distance entre nous ! Au pire des cas, elle prendrait un amant pour rassasier sa soif de sensualité, au meilleur des cas, elle n'en serait que plus amoureuse de moi de ne pas la 'brusquer' par des assauts répétés et rasoirs... Voilà, ce que je m'étais dit au tout début ! Mais tout cela était lent, trop lent ! Pour mon bien être, je devais passer à la vitesse supérieure car je risquais d'y laisser mon âme et mon coeur à trop la fréquenter.

Vêtu d'un pantalon en toile kaki et d'un sweater noir, je longeais les blocs d'immeubles qui séparaient l'appartement de Kate et le mien... Je m'arrêtais dans une des nombreuses gargotes ouvertes à cette heure tardive et achetais une bouteille de champagne, un livre de fraises et de la crème fouettée ! Je connaissais le goût prononcé de mon 'canin attitré' pour les sucreries ! j'étais arrivé ! J'essuyais mes mains moites sur mon pantalon et refusais de laisser cette nervosité inhabituelle m'envahir. J'eus heureusement le temps de me recomposer un visage serein et une attitude nonchalante en grimpant les escaliers menant à son appartement... A peine eus-je effleurer la sonnerie que la porte s'ouvrit à la volée et que je recevais dans mes bras un corps souple, chaud... Et pratiquement nu... Par tous les Saints, je veux dire, par tous les Diables ! Inutile de feindre un quelconque détachement à ce stade ! J'étais peut-être un Vampire, mais bon sang, elle était tellement désirable que je ne pus me retenir davantage en voyant son visage blotti contre moi. Je soulevais délicatement son menton et baisais ses lèvres avec tendresse et dévotion. J'enroulais mes bras autour de sa taille fine puis la soulevais pour pénétrer dans son appartement. Je refermais la porte d'une talonnade et pris place sur la première chose que mon champs de vision me vit entrevoir... Un canapé... Féline, la jolie Kate ne détacha pas sa bouche de la mienne et me fit un petit condensé rapide des techniques de baisers qu'elle avait apprises au cours de son existence... Ma foi, elle s'y prenait plutôt bien ! Je l'écartais avec difficulté et lui tendais le sac en papier contenant mes quelques cadeaux.


" Et si nous prenions quelques douceurs ma douce... Ne brûlons pas toutes les étapes mon amour... Nous avons toute la nuit... Toute la vie... "
" Ouais enfin... Jusqu'à ce que l'un des miens te loge une balle dans ta jolie tête amour de ma vie ! "

Je pris une fraise entre mes doigts et je la fis glisser sensuellement sur les lèvres charnues de ma jolie brune. Je ris lorsqu'elle mordit dedans et ma langue récolta le nectar suavement sucré qui coula le long de son menton... Oui ! Cette soirée s'annonçait, somme toute, très intéressante... Il me fallait juste éviter de croquer la chair des fruits... Je n'avais guère envie de passer la nuit à me tordre de douleur ! Je débouchais la bouteille de Champagne et la posais sur un guéridon sur ma droite. Lascif, je ne cessais de caresser les jambes satinées de Kate, occupée à faire un 'sort' aux fraises... Lorsque son oeil s'anima d'une lueur de convoitise à la vue de la crème fouettée, je sus que je venais de marquer de nouveaux points.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Enghart
Sweet but Dangerous Werewolf
avatar

Nombre de messages : 909
Age : 33
Race : Vamcan
Age : 789 ans
Métier : Vendeuse
Armes : Mes griffes... Une lame en or blanc, cadeaux de Josh et deux armes à feu
Date d'inscription : 21/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Mar 12 Fév - 22:36

Ok, pas de panique ! Tout était prêt… J’avais fait un grand nettoyage de printemps dans tout mon appartement, j’avais passé x temps dans ma salle de bain pour me préparer, en désespérant de pourvoir faire quelque chose de mes cheveux qui avaient décidé de jouer les rebelles ! J’avais passé mes plus beaux dessous, en dentelles et d’un rouge qui me seyait parfaitement au teint, puis pour seul cache œil à ma lingerie, une fine robe de chambre en satin. J’avais viré mes draps de ‘petite fille’ pour mettre à la place une jolie parure faite de soie. Et pour finir, j’avais allumé quelques bougies dans ma chambre pour ‘l’ambiance’. En faite, peu importe l’endroit où nous passerions la soirée tant que je serais dans ses bras ! Pressée ? Ouais, bah j’avais le droit d’être impatiente depuis le temps que j’attendais ce moment ! Dès qu’il franchirait cette porte, je ne lui laisserais aucun instant de répit ! Je commençais à être légèrement frustrée par cette relation chaste. J’avais l’envi et surtout le besoin de sentir sa peau contre la mienne, de ne faire plus qu’un avec cet homme que j’aimais plus que de raison.

J’eu la peur de ma vie lorsqu’il appela. Allait-il annuler pour une raison quelconque ? Je sentais déjà mon cœur en peine, mais fus grandement soulagée lorsqu’il m’annonça un simple retard… Légèrement en colère contre le dit ami qui repoussait le moment de tendresse tant attendu, je m’installais dans l’un de mes fauteuils en ne cessant de me tordre les mains dans tous les sens. Anxieuse, nerveuse… C’était normal de l’être, les premières fois sont toujours stressantes, pour les femmes du moins… Une multitude de questions envahirent mon esprit du genre : Est-ce que j’allais lui plaire dans cette tenue ? Allait il aimer notre soirée ? Je me forçais à chasser toutes ses interrogations, si j’y pensais trop, ça aller me bousiller ma soirée ! Pas moyen !

A peine entendis-je la sonnette de ma porte d’entrée, que je me ruais dessus à une vitesse incroyable pour l’ouvrir, et sautais dans les bras de mon adoré. Avec le recule, j’aurais eu l’air fine si ça n’avait pas été Zack… Josh, Kevin ou même Malta… La honte ! Mais heureusement, il s’agissait bien de mon aimé, je reconnu son odeur se particulière sur le champ. Je le laissais prendre possession de mes lèvres dans un gémissement tout à fait significatif de mon désir. Nous nous retrouvions bien vite installés sur mon canapé, et je refusais de le lâcher… Pourtant, je du m’y résoudre lorsqu’il m’éloigna. Brûler les étapes ? J’avais plutôt l’impression qu’on prenait plus que le temps nécessaire pour les consumer ! Cinq semaines bordel ! Ses quelques présents calmèrent ma frustration, je croquais avec entrain dans la fraise et soupirais d’aise en sentant sa langue glisser le long de mon menton. Mon regard se posa alors sur la crème chantilly dont je m’emparais, j’en déposais sur mon index avant de l’étaler doucement sur les lèvres de mon adorable Zack. Puis, je léchais la crème sensuellement du bout de ma langue, pour embrasser par la suite à pleine bouche mon aimé.

Je plantais mon regard brûlant de désir dans le sien, et avec un sourire charmeur, je lui susurrais que je revenais. Je quittais donc le corps chaud de Zack, et me rendais dans cuisine afin de prendre deux coupes, puis revins aussitôt. Je les remplissais de champagne et en donner une à Zack. Je m’installais à ses côtés et proposais un toast.


« A nous mon cœur. »

Je bu une longue gorgée afin d’apaiser quelque peu la chaleur qui animait mon corps tout entier, tout en espérant que cette soirée serait à la hauteur de mes espérances.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Saders
Suceur de sang et Admin méchant
avatar

Nombre de messages : 941
Age : 34
Race : Lycan
Age : 847 ans de terreur !
Métier : Barman et grand picoleur !
Armes : Mes canines pour l'instant !
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Jeu 14 Fév - 4:59

Qu'on en finisse ! Marre de jouer au gentil petit amoureux transi. Kate s'attendait indubitablement à ce que je lui saute dessus comme tout homme de Neandertal normalement constitué, mais il y aurait eu une trop grande différence de comportement entre mon 'moi face à ma poilue adorée' et mon 'moi véritable'. Inutile de souligner le fait que la voir répondre à mes baisers avec une passion débridée, me donnait envie de l'attacher et de lui faire découvrir des tortures à faire rougir une nonne. Fichtre ! Nous n'en étions absolument pas à ce stade malheureusement... Là, j'étais plutôt, dans un 'trip' bougies, champagnes, douceurs, caresses furtives... Bref... Chiant et soporifique au possible ! Ma 'Dulcinée' ne trouva rien de mieux à faire que de tenter de m'empoisonner avec la foutue crème... Je serrais les dents et me forçais à lui sourire tandis qu'elle ôtait cette chose de mes lèvres... Elle se leva ensuite... Ça y est, on passe aux choses sérieuses ? Même pas ! Les préliminaires s'annonçaient longues et éreintantes...

Elle revint presque aussitôt avec des coupes à champagne... Bonne idée, enivrons nous pour que j'oublie dare-dare le fait que j'allais faire l'amour à un Lycan... A bien y réfléchir, cela m'en collait des sueurs froides ! Il était trop tard pour reculer à présent... Et puis, n'avais-je pas envie d'elle ? Oui, peut-être ! J'adressais tout de même une courte prière au diable pour que mon 'adorée' ne se transforme pas en monstre au moment opportun... Je n'avais amené aucune arme et maîtriser une bête d'une tonne n'avait rien de franchement excitant pour ma libido ! Je pris la coupe que Kate me tendit et je lui coulais un regard méfiant... Était-elle à l'aise avec ses transformations ? Je savais que madame sa mère avait plus de mille an... Ses mioches ne devaient donc pas être des bestioles inexpérimentés ! Oui et bien j'irai faire un tour dans la cuisine de ma Dulcinée pour y dégoter un couteau... Juste au cas où !

Le toast qu'elle porta me fit sourire et menais ma coupe à mes lèvres. Le liquide calma peu à peu ma nervosité croissante, puis je la déposais sur la table basse. Je m'emparais de celle de Kate puis l'attirais contre moi.


" A notre nuit d'amour qui s'annonce comme la plus belle de toute... "
* Ose ne serait-ce que sortir une griffe mon trésor et il se pourrait que ce soit la dernière de ton existence ! *

Le lien en soie qui enserrait la taille de Kate fut très vite ôté et j'embrassais suavement ses épaules soyeuses. Elle avait un corps superbe comme je m'y attendais, et je laissais mes prunelles se repaître du spectacle de sa jolie lingerie. Jamais femme n'est plus belle que lorsqu'elle est enveloppée de dentelles... J'avais toujours aimé le rouge ! Quoi de plus naturel n'est-ce pas ? J'allongeais la jolie brune sur le sofa et ma bouche partie à la rencontre de sa peau nue. Son odeur était un mélange floral et épicé, j'en goûtais avec délicatesse chaque courbe. Le soutien gorge affriolant ne me résista pas et ma bouche plongea, avec délice, vers cette gorge palpitante. Je redressais vivement le visage lorsque dans ma précipitation, l'un des verres tomba au sol, nous arrosant au passage de quelques gouttes fraîches. Le verre ne se brisa, fort heureusement, mais le ventre de Kate en avait reçu une part non négligeable... Qu'à cela ne tienne ! Obligeamment, je bus avec délicatesse le sirupeux en ôtant quelques uns de mes vêtements au passage. A l'instant où sa peau nue toucha la mienne, un long frisson lécha mon épine dorsale... Je la voulais tellement que j'oubliais toute prudence ! Il serait bien tant demain de me recomposer une attitude neutre et indifférente à tout. Ma bouche chercha la sienne et je m'allongeais sur son corps chaud et souple. Nos langues se mêlèrent et nos caresses se firent plus précises, plus troublantes... Ses mains mutines et ses baisers fiévreux me firent gémir doucement contre ses lèvres, mais déjà, je me redressais. Je me levais et lui tendis la main,

" Il va nous falloir, je pense, un peu plus d'espace mon amour... "

Nos vêtements épars sur le sol était le symbole même de cette reddition que nous nous offrions mutuellement. Je la laissais m'entraîner vers la pénombre de sa chambre à coucher... Ouf ! Nulles bougies en vue ! Les mièvreries étaient peut-être finies pour ce soir ! Je l'espérais tout du moins.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Enghart
Sweet but Dangerous Werewolf
avatar

Nombre de messages : 909
Age : 33
Race : Vamcan
Age : 789 ans
Métier : Vendeuse
Armes : Mes griffes... Une lame en or blanc, cadeaux de Josh et deux armes à feu
Date d'inscription : 21/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Sam 16 Fév - 22:06

[Un peu de mièvrie mon coeur ? xD]

J’eu à peine le temps de finir ma dernière gorgée que déjà Zack m’enlevait le verre des mains, et m’attirait à lui. J’en profitais pour me blottir contre son torse, alors qu’un léger sourire étirait mes lèvres à ses dires. Oui, se serait la plus belle de toute… j’en étais moi-même persuadée, pouvoir être simplement dans ses bras était déjà un grand bonheur pour moi, alors me donner corps et âme ne pouvait être que meilleur… Pourtant, je sentis une grande nervosité s’emparer de moi lorsqu’il défit me robe de chambre, toutes mes angoisses me revinrent sans que je ne puisse les refouler. Cependant, je me détendais peu à peu sous ses baisers, sentir ses lèvres sur mon corps brûlant de désir était un véritable délice. Rien n’aurait pu gâcher cet instant, même pas le petit incident avec le champagne, bien au contraire. La façon dont il m’en débarrassa était pleine de douceur et de sensualité. Et lorsque je sentis enfin sa peau nue contre la mienne, un long frisson de plaisir me parcouru l’échine. Ses baisers et ses gémissements qui sonnaient comme une douce mélodie à mon oreille, m’enivraient, bien plus que n’importe quelle boisson alcoolisée.

Les yeux toujours clos, je grognais de frustration lorsque sa peau quitta la mienne avant de comprendre par ses propos la raison de geste. Je pris la main qu’il me tendait et l’emmenais dans ma chambre à couchée. Ma peur me reprit, me tordant douloureusement le ventre, je craignais l’acte en lui-même comme si il s’agissait de ma toute première fois, j’avais aussi peur que notre relation ne soit plus la même après ce soir… Et pourtant, je surmontais tout cela et prenais les devant en poussant Zack sur mon lit. Je ne ferais que me gâcher la vie avec des ‘si’. Nous avions l’envi l’un de l’autre, alors satisfaisons notre désir dans la noirceur de cette chambre. Je nous débarrassais de nos derniers vêtements, puis m’asseyais à califourchon sur lui, j’embrassais ses lèvres, son cou, mordait le lobe de son oreille, pendant que mes mains effleuraient l’intégralité de son corps. Ses soupires et murmures me firent passer à la vitesse supérieure. Je m’allongeais sur le dos, en l’entraînant sur moi. Je plongeais mon regard ardant dans le sien en sachant qu’après cela, je serais définitivement accro à lui, mais avant qu’il ne prenne possession de mon corps, je lui murmurais quelques mots d’amour, et ce pour la première fois.

« Je t’aime… »

Une longue râle de plaisir s’échappa de mes lèvres alors que je me cambrais en le sentant s’immiscer en moi. C’était bien plus jouissif que tout ce que j’avais pu connaître jusqu’à maintenant.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Saders
Suceur de sang et Admin méchant
avatar

Nombre de messages : 941
Age : 34
Race : Lycan
Age : 847 ans de terreur !
Métier : Barman et grand picoleur !
Armes : Mes canines pour l'instant !
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Dim 17 Fév - 22:49

[Y-O-U-P-I ^^"]

Tadam ! Plus aucun retour possible à présent, j'allais m'unir à cette femme et j'avais le pressentiment désagréable que le bordel allait commencer tout de suite après. Si il était vrai que les hommes n'étaient pas aussi 'cérébral' lorsque le moment de passer à l'acte était arrivé, j'étais différent... Quoi de plus naturel ! En huit siècles, j'avais eu le temps de me détacher complètement de ce que les humains appelaient le 'désir charnel', j'étais au-delà de ça. Et puis, que seraient ces quelques minutes de plaisir dans l'immensité de mon immortalité ? Rien ! Un simple souvenir, une banale sensation, une femme de plus dont le prénom m'échapperait dans une trentaine d'années... Menteur ! Pourquoi tes mains sont-elles moites ? Pourquoi ne te laisses-tu pas aller complètement à cette langue sur le lobe de ton oreille ? A ce corps chaud étendu sur le tien ? As-tu peur d'elle ? Non ! Absolument pas ! Je n'avais peur de rien ! Bien sûr que si ! Tout le monde a une faiblesse ! Et tu es effrayé car tu penses qu'elle va devenir la tienne ! Trouillard ! Mauviette ! Lâche ! Oui, j'étais tout cela à l'instant même où la voix de Kate ahana ces quelques mots que j'aurai tant aimé qu'elle ne prononce jamais. Le fait de savoir qu'elle les pensait réellement me fit déglutir avec difficulté. Son beau regard était arrimé au mien, elle désirait une réponse bien évidemment... Allez ! Mens lui ! Tu as l'habitude ! Dis-lui ce qu'elle a envie d'entendre et prends-la ! N'est-ce pas pour cela que tu es venu ?

" Je... "

Impossible d'aller plus loin, je feintais admirablement bien en enfouissant mon visage dans le cou de la superbe créature étendue sous moi. J'embrassais doucement son cou en me faisant une place entre ses cuisses fines. Avec lenteur, je fus bientôt en elle et tous mes sens s'en trouvèrent affolés, elle était si parfaite, si unique. Sa douce poitrine pressée contre ma peau nue, ses jambes enroulées avec possessivité autour de mes reins, ses mains sur mon dos, ses gémissements de plaisir, tout le reste perdait de son importance devant ses beaux yeux voilés et ses tempes humides. Je caressais son visage, en baisais les paupières, les joues, le menton, je voulais me souvenir pour l'éternité de ses sourires, de ses gestes. Cette lenteur exacerbée que j'imprimais à son corps devint plus intense, plus primitive, plus bestiale, je soulevais ses reins pour l'amener avec plus violence à la rencontre de mon bassin. Je la voulais toute entière, à moi seul, pour toujours. Prenant appui sur mes genoux, je me redressais, l'entraînant avec moi. Une main sur sa nuque, l'autre sur le creux de ses reins, je me laissais aspirer par tous ses sentiments que je reconnaissais pour les avoir éprouver une seule et unique fois dans ma bien longue existence. Il n'y avait eu que Chantelle pour me faire un tel effet ! Non, Kate était une vraie femme, c'était différent, plus fort, moins enfantin, charnel et insaisissable à la fois. J'embrassais ses lèvres avec passion, soulevais et abaissais, une toute dernière fois ses hanches avant d'atteindre la culminance de mon plaisir. Je l'enlaçais, la couchais sur le dos et posais ma main sur sa joue soyeuse. Captant son regard lumineux, j'avouais dans un souffle,

" Que je sois damné si je ne suis pas fou amoureux de toi Kate Enghart ! "

Le pire est que je ne mentais absolument pas ! Et voilà, j'étais dans la mouise la plus complète ! Je devinais aisément le moment où la femme dont j'étais dingue apprendrait que je n'étais qu'un Vampire, un ennemi et que je m'étais servi d'elle comme un aveugle d'un chien... J'allais la perdre ! Non ! Elle était déjà perdu pour moi ! Aucun avenir ! Aucun rêves à avoir en commun ! Sa mère préférerait certainement la savoir morte qu'avec un immortel tel que moi ! Mon 'mentor' m'exécuterais lui-même si il devait être amené à soupçonner quoique ce soit ! Quel formidable gâchis ! Ce fut entre les bras de Kate et en la regardant reprendre son souffle que je regrettais pour la toute première fois d'avoir dit oui à la perte de mon humanité. J'étais un Vampire et elle, une Lycan... Tout amour ou autre considération devaient finir aux oubliettes. Je la serrais contre moi avec fougue et ma 'mission' et mon 'devoir' reprirent le dessus sur tout le reste,

" Je crois qu'il va réellement falloir que je rencontre ta mère... Je n'ai pas très envie de demander ta main à ton frère... Il ne m'apprécie pas beaucoup je crois... Ta mère se laissera peut-être plus facilement convaincre... Qu'en penses-tu ? "
* Et le jour de nos noces se terminera en superbe bain de sang ? *

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kate Enghart
Sweet but Dangerous Werewolf
avatar

Nombre de messages : 909
Age : 33
Race : Vamcan
Age : 789 ans
Métier : Vendeuse
Armes : Mes griffes... Une lame en or blanc, cadeaux de Josh et deux armes à feu
Date d'inscription : 21/01/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Ven 22 Fév - 2:30

Moment de pur extase que celui que je passais dans ses bras, m’abandonnant complètement à lui, à ses désirs… Tendre, puis animal, tout me faisait perdre la tête, et lorsque la jouissance atteignit son paroxysme, je l’embrassais à pleine bouche pour étouffer mes gémissements. Comblée, et épuisée, j’aurais pourtant pu recommencer dans l’instant, mais je préférais laisser Zack m’allonger et profitais de ses tendres caresses pendant que je reprenais une respiration correcte. Mon cœur se gonfla de joie en l’entendant m’avouer ses sentiments. J’étais tellement heureuse, plus que je ne l’avais jamais été, ou que j’aurais pu l’imaginer. Blottie dans ses bras, un sourire accroché aux lèvres, j’essayais de graver chaque moment, chaque détail à jamais dans ma mémoire. Je ne voulais rien oublier de cette merveilleuse soirée. Je me mordis cependant la lèvres lorsqu’il remis le sujet ‘rencontrer M’man’ sur le tapis… Je n’avais vraiment pas envie qu’ils se rencontrent… J’ignorais quelle serait la réaction de ma mère le concernant et… Minute ! Avais je bien compris ce qu’il venait de sous entendre ? Etait ce une demande de mariage en règles ? Je me redressais soudainement et scrutais ses yeux à la recherche d’une quelconque lueur de taquineries… Mais rien, il était sérieux ? Je me jetais dans ses bras pour lui faire comprendre ma réponse. Je ne pouvais être plus heureuse qu’à cet instant ! Peu importe ce que l’avenir me réservait tant qu’il serait à mes côtés. Je couvrais son visage de baisers, puis déclarais…

« J’essayerais d’arranger ça avec ma mère. Et pour Josh, se n’est rien, il est comme ça avec tous les hommes qui m’approchent de trop près. Même Kevin se fait sermonner parfois. Mais je suis certaine que lorsqu’il te connaîtra mieux et qu’il verra quel homme formidable tu es, il ne pourra que t’apprécier ! »

Je savais que convaincre ma mère de vois Zack ne serait pas chose facile, mais je lui en parlerais, coûte que coûte ! J’embrassais tendrement ses lèvres, puis quittais le lit douillet. Je passais ma robe de chambre et sortais de la pièce… Je revins presque aussitôt avec nos coupes remplies et la bouteille de champagne que je posais sur ma table de nuit à côté de mes précieuses photos. Je donnais la sienne à Zack et dis avec le sourire :

« Il faut fêter ça ! »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Zack Saders
Suceur de sang et Admin méchant
avatar

Nombre de messages : 941
Age : 34
Race : Lycan
Age : 847 ans de terreur !
Métier : Barman et grand picoleur !
Armes : Mes canines pour l'instant !
Date d'inscription : 21/01/2008

MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   Dim 2 Mar - 19:33

[Voilà, comme cela tu arrêteras de me harceler ! M'a fait suer ce rp... Jamais plus hein ^^]

Je reçus de plein fouet ma ‘Dulcinée’ entre mes bras... Jackpot ! Ma demande lui plaisait ! Toujours aussi facile de duper Kate ! Aurais-je eu la même ‘chance’ avec une toute autre qu’elle ? Certainement pas ! Sa crédulité faisait indéniablement partie de son charme ! Pourtant, sa joie me donnait envie d’être odieux avec elle ! Non, résiste ! Bientôt, cette sombre comédie prendrait fin... Comment ? Question trop compliquée pour l’instant ! Nous verrons cela en temps et en heure ! Je la laissais m’embrasser tout son saoul et écoutais distraitement ses paroles suivantes... Rien de neuf ! J’étais déjà au courant de tout ceci... Me pensait-elle stupide au point de ne pas remarquer les regards chargés de haine dont monsieur-son-frangin m’abreuvaient dés qu’il me voyait ? De toutes les manières, j’aimais beaucoup voir ses yeux bovins et inexpressifs s’allumer d’un éclat meurtrier lorsque je touchais à sa précieuse petite soeur... Vivement que je tombe le masque ! J’aimais les haines tenaces et durables ! Je répondis d’une voix mielleuse,

Tu as raison... Tu connais ton frère mieux que quiconque après tout... J’admire votre relation ! Étant fils unique, je vous jalouse une telle complicité... Et pour ta mère, je suis tout de même un peu nerveux de la rencontrer... Les parents me donnent des sueurs froides...
* Frissons d'excitation conviendrait mieux à l'idée de ce que j'ai très envie de faire à ta génitrice ! *

Je ris avec légèreté pour ne pas mettre mal à l'aise mon 'Aimée' -Du moins en apparence- Je la regardais se lever puis enfiler un quelconque vêtement. Bien ! A présent, j'étouffais littéralement, il me fallait prendre la tangente rapidement ! J'avais une affreuse envie de sang frais que même l'acte charnel ne pouvait assouvir... J'avais aussi un furieux désir d'assassinat ! Sur un Lycan de préférence ! Je me redressais, mais me rallongeais immédiatement, pris d'un soudain étourdissement. Pourtant, tout se déroulait sans heurt, pourquoi cette faiblesse ? Je pensais un instant à la satisfaction de Arcorius lorsque je lui annoncerais mes fiançailles avec ma 'mission'... Elle revint à cet instant dans la chambre et me tendit une coupe de champagne. J'y trempais les lèvres avec écoeurement et regardais distraitement les photos sur la table de nuit de ma 'Dulcinée'... Le visage ingrat de Joshah souriait bêtement sous l'objectif et je vis aussi une femme brune... Môman poilus certainement ! Oui, pas mal pour une vieille, pensais-je... Je me détournais de leur petit bonheur familial qui ne durerait pas, puis je me levais à mon tour,

Oui, fêtons cela mon coeur !
* Ou comment enfoncer le clou de ta crédulité mon ange... *

Et maintenant ? Je n'avais absolument pas l'intention de m'éterniser en ce lieu mais le romantisme indécrottable de Kate ne m'autorisait pas à la saluer gentiment puis à rentrer chez moi ! J'étais vraiment empêtré dans un merdier innommable à présent ! S'attendait-elle à ce que je 'l'honore' une seconde fois ? J'espérais bien que non, ou alors après m'être drogué, abreuvé et infligé des sévices corporelles... Il était hors de question de rechercher sa compagnie plus que nécessaire... J'étais déjà bien trop attaché à elle ! Mon téléphone choisis cet instant pour manifester sa présence... je n'étais absolument pas croyant mais je bénis de tout mon coeur l'interlocuteur ! Je pris l'appel et la voix stridente de Lily m'arracha à ma torpeur ! Quoi encore ? Elle était en mode hystérique en m'annonçant qu'une belle poignée de Lycans avait été repérée dans l'une des gargotes du centre ville. Magnifique ! Tout à fait le genre de divertissement dont j'avais besoin ! Je jetais un oeil sur le visage interrogatif de Kate et pris ma voix la plus contrite pour répondre à Lily... Après un simple : 'J'arrive tout de suite !', je raccrochais et pris mon 'Adorée' dans mes bras,

Il y a une fuite d'eau chez moi visiblement... Ma proprio vient de me sermonner copieusement... Il parait que mon voisin d'en dessous a les pieds dans l'eau... Tout est de ta faute bien sûr ! J'attendais cette soirée avec tellement d'impatience et d'appréhension que je ne fais que des sottises... Mais tu restes ma plus belle 'bêtise' Kate !
* Vite dit ça... *

Je l'embrassais avec douceur, me redressais et m'habillais rapidement ! Je sentais de la déception chez la jeune femme mais elle ne me fit aucun reproche... Encore heureux ! J'aurai pu devenir méchant si tel avait été le cas ! J'avais une trop grande hâte de m'éloigner d'elle ! En claquant la porte derrière moi après l'avoir serré contre moi une dernière fois, je poussais un réel soupir de soulagement et quittais l'immeuble avec la rage au ventre... Que personne ne me prenne la tête ce soir ! Je me sentais d'humeur ombrageuse !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pause tendresse [PvKate] [x]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pause tendresse [PvKate] [x]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rose gage d'amour éternelle et des lys gage de tendresse [Viktor]
» La pause Olympique
» Petite pause...
» De l'instint et de la tendresse ...
» Pause déjeuner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Chicago :: La Côte d'or :: Kate Enghart-
Sauter vers: