A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ryan Thomas

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Sam 1 Mar - 17:12

Après une nuit de patrouille et une journée de travail particulièrement riche en frayeurs, je revenais enfin chez moi. Mais je n’avais pas l’intention d’y rester bien longtemps puisque j’étais attendu à une réception dans un peu plus d’une heure. Un gala de charité était en effet prévu à Harrigton, propriété ancestrale qui appartenait désormais à la ville. Tous les grands dirigeants d’entreprise de la ville et leurs cadres les plus brillants y avaient été convié. C’était donc tout naturellement que je me trouvais en haut de la liste des invités.
J’avais l’habitude de ce genre de réception et je me sentirais comme un poisson dans l’eau ce soir. Il suffisait de discuter avec les bonnes personnes, de tenir le bon langage et de glisser quelques éloges pour que le tour soit jouer. Naturellement, se tenir droit et afficher un air détaché était aussi très plébiscité. Quoiqu’il en était, je faisais parti de ce monde et je m’y sentais tout à fait à mon aise.

Je pris le temps qu’il fallu pour m’apprêter correctement et j’eus même le plaisir de surprendre le regard admiratif que me lança ma nièce lorsque je la croisa. Une fois paré pour cette soirée d’un apparent ennui mortel, je quittais mon appartement et j’eus le plaisir de trouver mon chauffeur déjà présent en bas de l’immeuble. Je le saluai sans pour autant aller jusqu’à lui demander s’il m’attendait depuis longtemps. Après tout, ce n’était ni plus ni moins que son boulot de m’attendre, et même s’il devait le faire toute la sainte journée, je n’aurais aucune gêne à l’avoir fait patienter. Il m’ouvrit gentiment la portière et, quelques instants à peine plus tard, la voiture démarrait en direction de la Propriété Harrigton.

Lorsque ma voiture s’arrêta devant les grilles ouvertes de la propriété, je pris mon temps pour descendre, histoire de montrer que je ne me prenais pas la tête pour cette réception. Je parcourus l’allée de gravillons et je franchis la porte de la demeure après qu’un homme de la sécurité m’eus salué. Il devait m’avoir reconnu puisqu’il ne me demanda pas mes papiers. Cela fit grandir mon orgueil et ma fierté.
A peine eus-je mit un pied dans le hall d’entrée, que je reconnus immédiatement cette ambiance digne des plus grandes et distinguées réceptions. Un homme vint aussi vers moi et je n’eus aucune peine à la reconnaître puisqu’il s’agissait de l’un des partenaires de mon entreprise. Nous échangeâmes quelques mots avant de nous diriger vers la grande salle de réception. Malgré qu’il fut tôt, il y avait déjà beaucoup de monde dans le Hall et dans la Salle de Réception. Je me frayai un chemin sans grande difficulté puisque beaucoup s’écartait sur mon passage, me reconnaissant apparemment sans pour autant que je ne connaisse même que leur visage.
Parvenus au centre de la salle de réception, mon partenaire et moi nous invitâmes à une conversation poliment animée entre un chef d’entreprise de ma connaissance et un de ses actionnaires principaux.

Après quelques paroles échangées, je me libéra de cette conversation qui ne me ferait rien gagner de plus. Je fus alors interpellé par le maire, apparemment en compagnie de sa femme. Nous échangeâmes quelques mots avant d’être rejoint par une jeune femme que le maire me présenta comme la dirigeante d’une chaîne d’Hotel reconnue.
Quelques instant après, il était appelé afin de faire son discours d’ouverture de la réception. Le discours fut plus long qu’à l’accoutumé. Moi qui aimait justement bien le Maire pour son don de présenter clairement les choses en peu de mots.
J’applaudis néanmoins avec les autres lorsque le Maire se tut et laissa sa place à un autre haut dignitaire. La jeune dirigeante d’Hôtels n’était plus à mes côtés. Je la chercha des yeux, malheureusement en vain. J’aurais pourtant bien aimé discuter avec elle, mais ce sera pour plus tard sans doute.
Les discours continuaient et ils me semblèrent traîner de plus en plus en longueur. Je priais pour qu’ils prennent fin bientôt, lorsque je pressentis une étrange présence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Sam 1 Mar - 18:15

Une belle voiture noire aux vitres teintées pénétra lentement dans la Propriété Harington. Ce n’était pas la première qui défilait évidemment ; c’était une nuit qui promettait d’être fructueuse pour les actionnaires et les dirigeants de nombreuses entreprises à qui on offrait la possibilité de faire des affaires dans ce genre de réception. Le Maire était présent pour faire ses habituels discours, que beaucoup, trouvaient ennuyeux au possible, mais la plupart se permettait le déplacement pour faire des rencontres. Tous les requins de la société seraient là, et dans cet environnement, si vous souhaitez survivre, il faut être plus malin que les autres…
La portière de derrière s’ouvrit pour faire apparaître dans l’encadrement de l’ouverture, deux grandes jambes élancées dévoilées jusqu’aux mi-cuisses. Rien de trop vulgaire, juste une certaine élégance et prestance que, la plupart des femmes présentes, ne partageaient pas toutes. Une femme sortit du véhicule ; la peau hâlée, la silhouette relevée par une robe noire qui dévoilait son dos et ses épaules dans une sensualité sublime, et des yeux noirs perçants qui pouvaient vous figer sur place. Aaricia Sanders était une femme d’affaire hors pair, mais qui savait rester discrète et surtout garder son mystère. Elle avait appris de nombreuses choses en 876 années… Car oui elle avait prés de 9 siècles d’existence derrière elle.
La jeune femme fit signe à son chauffeur qui démarra pour aller garer la voiture. Son regard parcourut l’immense entrée, comme si elle cherchait un individu en particulier puis ses yeux se figèrent sur un homme qui s’approchait d’elle. Elle lui adressa un signe de tête en guise de politesse et dévoila ses dents dans un grand sourire des plus charmants.
Bienvenue dans l’hypocrisie mondaine, là où l’art de la manipulation est une qualité qui doit agrémenter votre curriculum vitae.

Aaricia attrapa le bras de son collègue qui n’était autre que, Benjamin Stokes, un homme dur en affaire qui possédait la moitié des entreprises aéronautiques. Ils se dirigèrent vers l’entrée, saluèrent une quantité innombrable de personnes au passage, puis se dirigèrent vers un petit groupe d’individus qu’elle ne connaissait que trop bien. L’un était son pire ennemi et elle ne put réprimer l’envie de lui décocher une petite pique verbale avant de quitter le groupe avec satisfaction. Elle saisit une coupe de champagne avant de la porter à ses lèvres pour en boire une délicieuse gorgée. Elle plissa les yeux, tentant de discerner tous les visages qui l’entouraient puis se vit obliger de saluer plusieurs autres personnes qui passaient prés d’elle. Aaricia Sanders était du genre à connaître tout le monde, et faisait tout pour que très peu de gens la connaissent. Du moins, elle faisait en sorte que ceux qui aient pris connaissance de son existence n’en sachent pas beaucoup à son sujet. Elle détestait les curieux qui venaient s’immiscer dans sa vie mais agissait avec cette austérité certaine qui mettait tout de suite des limites à ses relations. Benjamin était seulement un homme qui la convoitait en tant que personne et en tant que porte-monnaie et Cya savait très bien jusqu’où elle l’utiliserait avant de le détruire dans sa misérable petite existence, jusqu’à ce qu’il ne lui reste plus rien…
Impitoyable était le monde des affaires, surtout lorsque ceux qui le faisaient vivre n’avaient qu’en tête des intensions malsaines.

Le Maire attira alors l’attention de tout le monde, montant sur la grande estrade tout en tapotant dans le micro. Aaricia croisa les bras contre sa poitrine, et écouta attentivement le long, très long, discours de celui-ci. Le pauvre ne s’améliorait pas avec les années et bientôt, il s’écroulerait en s’étouffant dans ses paroles mielleuses. Elle se décida après une bonne demi-heure de discours soporifique, à venir s’asseoir. Elle repéra une table puis se dirigea dans une démarche fluide et gracieuse vers celle-ci. Un jeune homme était assis et semblait s’ennuyer autant qu’elle. Elle posa sa main sur la chaise, prés de lui puis attira son regard, lui adressant un sourire chaleureux.


« Excusez-moi… Puis-je m’asseoir ou cette place est prise ? » Lui demanda-elle sur un ton suave.

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Thomas

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Dim 2 Mar - 13:47

Et bla, et bla, et blablabla … Je dus réprimer un bâillement devant la longueur des discours. Après un regard en biais sur l’assistance, je remarquai que déjà des invités prenaient place autour des tables. J’en conclu que je pouvais m’asseoir discrètement sans que cela ne paraisse impoli envers l’orateur. Je m’installai donc à la table la plus proche de moi, placé de façon à pouvoir tout de même voir les différents discoureurs. C’est à ce moment là que je sentis une présence derrière moi. Je vis bien vite cette ‘présence’ se placer près de la chaise à côté de la mienne. Ce fut d’abord la main posé sur le dossier de la chaise qui attira mon attention. Mon regard remonta ensuite sur un visage fin et harmonieux, agrémenté d’un sourire chaleureux. Si intérieurement, je jaugeais chaque parcelle de ce visage en me posant toutes sortes de questions sur la jeune femme qui me faisait face, extérieurement il n’y paraissait rien. Mon parcours m’avait apprit à ne rien laisser paraître de mes pensées et sentiments véritables. Si je laissais parfois transparaître une émotion, c’était avant tout parce que je l’avais décidé. Je n’offrais jamais de sourire gratuit et lorsque je souriais, c’était d’une façon qui semblait naturelle et détachée mais en aucun cas par gentillesse. Le léger sourire que je servis à la jeune femme qui venait de me demander cordialement si elle pouvait s’installer n’était que de pure politesse.

« Je vous en prie, Mademoiselle. »


Cette phrase paraissait anodine? Oui, mais elle était loin de l’être. Grâce à elle, j’offrais un compliment à mon interlocutrice sur son apparence de jeune femme en même temps que je me renseignais sur sa condition de demoiselle ou de dame. Si j’avais affaire à quelqu’un accoutumé à l’aspect relationnel des affaires, je suis sûr qu’elle comprendrait là mes intentions. Sinon, tant pis!

Mon attention s’était redirigée vers l’estrade où les discours prenaient fin et de laquelle les invités commençaient à s’éloigner.
Sans quitter des yeux l’estrade, je m’adressa à la jeune femme à mes côtés.


« Le Maire à choisit des orateurs particulièrement brillants ce soir … »

* Totalement lassants et séniles *

J’avais prit l’habitude de dire le contraire de ce que je pensais pour paraître politiquement correct, mais la façon désinvolte avec laquelle je m’étais exprimer ne pouvait pas tromper sur mes véritables pensées. Mes yeux se posèrent de nouveau sur la ravissante femme que j’avais le plaisir d’avoir comme voisine de table et je me décida enfin à entamer une véritable conversation.

« Je suis Ryan Thomas, dirigeant d’une grande entreprise d’informatique, et j’aimerais beaucoup savoir à qui ais-je affaire »

Je souris de manière avenante, peut-être même avec une once d’intérêt dans le regard. Cette jeune femme était, sans aucune contradiction possible, d’une grande beauté. Pourtant, à cette beauté s’ajoutait un voile de mystère agrémenté par un maintien noble et irréprochable. Cette inconnue me titillait l’esprit et j’étais bien décidé à lever le voile sur qui elle était et ce qu‘elle faisait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Dim 2 Mar - 15:40

Aaricia inclina légèrement la tête tout en observant l’inconnu qui lui autorisait de s’asseoir prés d’elle. Elle plissa les yeux malicieusement, tentant de mettre un nom sur son visage mais n’arrivait pas à se rappeler qui cela pouvait bien être. Indéniable était le charme de son interlocuteur et à cette pensée, Aaricia ne put en réprimer un sourire. Peut-être avait il une bonne part sur le marché ? Elle le saurait bien assez tôt. Elle parcourut la salle des yeux avant de daigner prendre place prés de son mystérieux voisin qui avait reporté son attention sur le discours soporifique des conseillers. Lorsqu’il s’adressa à nouveau à elle, ce fut pour commenter celui-ci et Aaricia saisit au vol le dépit avec lequel ça avait été prononcé. Elle n’était pas la seule à trouvait cela fort ennuyeux ; mais en même temps béats étaient ceux qui trouvaient en ce discours un réel intérêt…
Elle échangea un sourire en coin avec le jeune homme avant de porter la coupe à ses lèvres pour boire une gorgée de champagne. Elle allait en avoir rudement besoin.


« A qui le dites-vous ? Je crains qu’ils ne représentent qu’une époque révolue et leur manque de verve les précipite toujours plus vers l’ennui le plus mortel de leur assemblée… » Déclara-elle avec ironie.

Aaricia ne mâchait pas ses mots mais elle savait faire preuve de modération quand il le fallait. Telle une bonne actrice, elle s’adaptait à toute situation pour en tirer tout le potentiel requis. Alors qu’il se présentait à elle comme étant un grand dirigeant d’entreprise informatique, Aaricia se plongea dans ses pensées imperceptiblement pour reconstituer les informations qu’elle avait sur son sujet. Cela lui disait vaguement quelque chose mais sa mémoire lui faisait défaut, et dieu sait qu’elle n’aimait pas cela. L’homme qui lui faisait face savait faire preuve de la confiance en soi et de l’arrogance que tous les requins du milieu partageaient. Elle se décida à prendre la parole, ne quittant pas des yeux son modeste interlocuteur.


« Mademoiselle… » Commença-elle tout en appuyant bien sur ce mot. « Aaricia Sanders. Je dirige une société pharmaceutique… Enchantée de faire votre connaissance Monsieur Thomas. »

L’informatique marchait bien à cette époque moderne et Aaricia pensait que c’était peut-être un bon investissement que de miser sur ce medium. Ce serait un bon point de palabrer un petit peu avec lui pour voir ce qu’il valait. S’il n’était qu’un de ses modestes joueurs à qui l’ont pouvait extirper le moindre sou sans l’ombre d’un effort, elle aurait vite fait de le laisser en plan pour repartir en chasse.

« Avez-vous trouvé votre bonheur, Monsieur Thomas, parmi tous ces riches investisseurs ? » Lui demanda-elle en arquant un sourcil.

Elle plongea ses yeux dans ceux de l’envoûtant inconnu et tenta d’y percevoir un détail qu’elle aurait omis durant sa première observation. Beaucoup aurait été mis mal à l’aise par ce regard pénétrant à la fois sévère et mystérieux, mais ce Ryan Thomas paraissait des plus coriaces et elle se doutait bien qu’elle n’en serait pas déçue…

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Thomas

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Dim 2 Mar - 22:11

En plus d’être très belle, la jeune femme semblait en avoir dans la cervelle, ce qui n’était pas pour me déplaire. Elle avait bien insisté sur le ‘Mademoiselle’, j’avais totalement saisi l’information. Ainsi elle se nommait Aaracia Sanders. Sans que je sache réellement pourquoi, ce nom me disait quelque chose et, faute de retrouver où j’avais bien pu l’entendre, j’en conclu que l’on avait déjà dû me parler d’elle dans le cadre de mes affaires. Elle dirigeait donc une entreprise pharmaceutique … D’aucun dirait qu’informatique et pharmaceutique peuvent parfois faire des miracles lorsqu’ils sont bien accordé. Je gardais cette réflexion à l’esprit lorsque je répondis, toujours très poliment:

« Je me vois, moi aussi, enchanté de vous rencontrer. »


Je ne posai pas longtemps mon regard sur le visage ô combien attractif de Miss Sanders, préférant opérer une rapide analyse de ce qui se passait autour de moi, à d’autres tables. Ce n’était pas que la compagnie de la jeune femme ne me comble pas, mais je n’avais pas l’intention de passer la soirée à échanger des politesses avec une personne qui ne pouvait rien m’apporter. A d’autres tables, on semblait discuter de tout et de rien, très peu parlaient affaire à vrai dire. Mais j’étais pourtant persuadé que certains mots ne tarderaient pas à revenir dans les conversations à mesure que la soirée avancerait.
Aaricia attira mon attention par de nouvelles paroles. De toute évidence, elle avait comprit l’intérêt de cette réception. Aussi étrange que cela paraisse, cela ne me surprit pas le moins du monde. Dès que j’avais posé mes yeux sur cette femme, je lui avais trouvé quelque chose de spécial que très peu pouvaient se venter de posséder. J’examinai un instant son visage, ou plutôt son regard étrangement pénétrant. Ça aurait sans doute dû me mettre mal à l’aise, mais cela provoqua tout le contraire en moi. Je trouvais cette jeune femme de plus en plus intéressante.


« Je crains que non … Mais risquerais-je de paraître prétentieux si j’affirmais ne pas avoir besoin de plus d’investisseurs que je n’en bénéficie déjà? »

Je soutins le regard de la belle Sanders et pris un petit air mystérieux qui avait été savamment étudié pour se faire charmant. J’espérais ne pas avoir l’air trop fatigué, cela casserait tout l’effet que je voulais faire. Quand bien même la jeune femme me trouverait un visage étiré par le manque de sommeil, elle se dirait sans doute juste que ce devait être mon travail acharné qui me prenait tout mon temps. Elle n’aurait pas vraiment tort à penser cela, mais c’était surtout mon travail secret qui m’empêchait de dormir mon compte d’heures par nuit. J’eus un petit sourire pour moi même en songeant que personne ici ne pouvait se douter de mon activité extra-professionnelle. Mes yeux se baladèrent sur les invités présents en cette charmant soirée. Aucun d’entre eux ne pouvait se douter de l’existence de créatures telles que des lycans ou des vampires. A moins que … Je fronça les sourcils en réalisant que de sanguinaires bestioles pouvaient se cacher parmi les invités, sous diverses couvertures ingénieusement choisies.
Cette simple idée me glaça le sang. Pourrais-je, en déambulant parmi les invités, percevoir si certains n’étaient plus humains. Peut-être pouvais-je au moins démasquer certains monstres à poils longs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Lun 3 Mar - 13:45

Aaricia observait les moindres attitudes qu’avait adopté son interlocuteur ; elle s’abandonnait souvent à un regard méticuleux pour percevoir si ses choix étaient propices. Il avait l’air confiant, se montrait intéressé sans vraiment jouer dans la mièvrerie ce qui intéressait d’autant plus la jeune femme à l’esprit avisé. En 876 ans d’existence, elle avait appris à déceler les failles des personnalités et sa perspicacité ne la trompait que très rarement. Elle plissa les yeux, posa son coude sur l’accoudoir et porta sa main contre sa joue pour soutenir sa tête dans une attitude pensive. A première vue, ce cher Ryan Thomas avait l’air plutôt influent dans son domaine ; son assurance laissait croire que les flatteries à son égard ne faisaient que fuser sans relâche mais quelque chose dans son regard démontrait qu’il cachait bien son jeu. C’était un grand manipulateur, elle en était presque certaine. Combien avait-il mis de femmes dans son lit dans le seul but d'arriver à ses fins ?
A la pensée de cette petite analyse, un large sourire vint se dépeindre sur le visage de la belle. Jouait avec lui serait sûrement une merveilleuse idée… Cela faisait bien longtemps qu’elle n’avait pas trouvé d’adversaires à sa taille mais fallait-il d’abord savoir si son comparse en valait la peine. Il semblait avoir remarqué son regard, mais étrangement, il n’essayait pas d’y échapper. Lorsqu’il répondit à sa dernière question, Aaricia haussa brièvement les sourcils dans une expression de constat.


« La prétention excède chez beaucoup d’entre nous… Pourquoi devrait-on s’en cacher ? » Ajouta-elle sur un ton qui brouillait les pistes au sujet de son sérieux.

Ils étaient là, tous deux, à s’observer comme deux bêtes curieuses, le regard planté l’un dans l’autre comme s’il s’agissait d’un duel. Après tout, n’était-ce pas cela ? Durant quelques secondes, on aurait pu croire que rien d’autre autour d’eux ne les importait et pourtant, Ryan parut se plonger dans ses pensées comme si quelque chose le tracassait. Aaricia reporta son regard sur l’assemblée qu’elle parcourut furtivement. De nombreux visages lui étaient familiers mais elle ne devait pas baisser sa garde. Après tout, beaucoup de personnes mal avisées pouvaient se glisser dans la foule dans le but de la piéger. A qui pensait-elle ? A ses ennemis… Et dieu sait comme ils étaient nombreux. Dans un geste gracieux, elle saisit sa coupe de champagne puis en but une nouvelle gorgée, avant de reporter son attention sur son interlocuteur.


« Vous avez l’air préoccupé… » Déclara-elle d’une voix suave. « Est-ce le travail qui occupe autant votre esprit ? »

Elle agrémenta ses propos par un regard malicieux. Elle avait vraiment envie d’en apprendre plus sur lui. Elle devrait sûrement le manipuler pour arriver à ses fins mais quoi de plus normal. Et puis, ne ferait-il pas la même chose avec elle ? C’est ce qu’ils allaient voir. Elle n’aimerait pas que ce soit trop simple et peut-être cet humain se révélerait être assez doué à la tâche. En attendant, elle devait rester sur ses gardes. Peut-être n’était-il pas celui qu’il laissait penser…

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ryan Thomas

avatar

Nombre de messages : 169
Age : 29
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Sam 15 Mar - 23:54

Le Travail … elle ne croyait pas si bien dire. Le fait que des lycans puissent se trouver dans cette pièce m’obsédait. L’un d’entre eux était peut-être si proche. C’était à des moments comme celui-ci que je regrettais de ne pas avoir la faculté de reconnaître les lycans comme eux se reconnaissent entre eux. Après réflexion, je ne pensais pas avoir la moindre chance de surprendre un lycan en ces lieux. S’ils étaient ici, c’était qu’ils avaient un minimum d’accoutumance avec les soirées mondaines et la tenue que celles-ci exigeaient. Ils ne se laisserait donc pas avoir si facilement, d’autant plus qu’ils étaient forcément sur leur garde, sachant qu’ils pouvaient très bien rencontrer vampires ou chasseurs dans ce genre de soirée. Il fallait avouer que, peu importait la race, les membres étaient de tous les bords et de tous les niveau de la société. Ils y étaient semés au gré du vent et on ne pouvait guère se permettre de se méfier de tout le monde en permanence sous prétexte que certains pouvaient être des créatures de la nuit.

Mon regard revint sur Aaricia. Peut-être qu’elle aussi était l’une de ces créatures. Je plissai les yeux d’un air volontairement mystérieux.


« En effet, on peut dire ça comme ça … »

Je l’étudiai encore une fois et son regard ne pu m’échapper. Que tentait-elle de faire? Croyait-elle pouvoir me séduire voire me manipuler? … Si c’était le cas, cette femme me plaisait! Mais ce ne serait pas le moment d’en perdre toute prudence, bien au contraire.

Néanmoins, je décidai que nous avions assez attendus patiemment à cette table. Il ne semblait y avoir personne d’intéressant à rencontrer ce soir. Du moins personne qui ne titillait d’avantage ma curiosité que cette magnifique jeune femme. Je pris donc une importante décision et je demandai poliment:


« Souhaitez-vous rester ici à échanger quelques paroles superflues avec les autres invités ou préféreriez-vous visiter cette demeure ancestrale en ma compagnie? »

Mon regard était à la fois interrogateur et avenant, l’invitant à venir faire un tour avec moi plutôt qu’attendre sagement dans cette sale en passant de groupes en groupes pour parler à des gens sans intérêt avec lesquels l’hypocrisie était la seule alternative efficace. Je ne pouvais craindre qu’elle refuse, ou alors c’était que j’avais affaire à une parfaite idiote. Mais elle ne semblait ni idiote ni nouvelle dans le domaine des affaires. Ce genre de soirées étaient monnaie courante, mais pas ce genre de rencontre. C’était pourquoi j’avais pris les devants et, si elle possédait un minimum de jugeote, elle ne laisserait pas passer l’occasion de faire que cette soirée ne soit pas aussi ennuyeuse que toutes les autres auxquelles elle avait pu se rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   Lun 17 Mar - 13:55

En entendant sa réponse, Aaricia esquissa un sourire. Le travail était un poison surtout lorsque vie privée rentrait en jeu… Ryan avait l’air sur ses gardes et la jeune femme se demandait bien pourquoi. Son interlocuteur l’observait à son tour, comme s’il avait saisi le jeu actuel auquel s’amusait Cya. Il avait l’air malin et pas trop stupide… Ce serait vraiment une première dans ce milieu. Alors que l’ambiance des alentours était concentrée sur des effusions et un brouhaha incessant, Ryan s’adressa à nouveau à elle pour lui faire une proposition. Visiter cette demeure ancestrale en sa compagnie ? Ce ne pouvait être qu’une bonne idée… Cette situation était à mourir d’ennui et elle avait toujours voulu découvrir la beauté des lieux.

« Chassons l’ennui alors… Visiter cette demeure m’a l’air d’être une merveilleuse idée… » Lui murmura-elle, amusée. « Votre compagnie sera peut-être l’aspect salvateur de ma soirée… »

Elle échangea un regard complice avec son interlocuteur puis se redressa, balayant l’immense sale du regard. Le grand escalier aux marches de marbre s’élevait au fond de la pièce pour s’évanouir dans les couloirs à lumière tamisée de l’immense bâtisse. Malgré le fait qu’elle ait pris ses précautions avant de partir, elle se sentait en appétit… Mais mordre dans la jugulaire du seul individu intéressant de la soirée ne serait sûrement pas une bonne idée. Elle aurait pu choisir un « inutile » pour cela. Elle réprima donc cette soudaine pulsion qui naissait dans son esprit avisé, puis se dirigea vers l’escalier d’un pas déterminé. Elle croisa à ce moment même certains regards mesquins lancés par des « collègues ». Ceux-là n’en loupaient pas une pour remarquer tous vos faits et gestes ; ça en devenait contrariant.

Arrivée dans le long couloir bordé de plusieurs portes à l’aspect mystérieux, Aaricia lança un regard en coin à son compagnon de la soirée. Ils étaient seuls et ce serait sûrement une mauvaise idée de le côtoyer de trop prés. Elle aurait sûrement à nouveau cette envie de sang et ce serait désobligeant de se faire démasquer. Son regard se promena sur les boiseries alors qu’ils avançaient avec silence.


« Pour tromper l’ennui, il n’y a rien de mieux que le jeu… » Lui lança-elle d’une voix suave, laissant promener ses doigts sur les fioritures du bois.

Elle se tourna vers lui, le regard malicieux.


« Êtes-vous quelqu’un de joueur, Monsieur Thomas ? » Demanda-elle dans un murmure.

Elle planta son regard sombre dans celui de son interlocuteur tout en se mordant la lèvre inférieure. On pouvait constater le côté provocateur de cette demande. Cela faisait combien de temps, après tout, qu’elle n’avait pas joué avec un humain ? Ce serait trop dommage de gâcher cette bonne entente par des paroles futiles sur le beau temps… Elle était persuadée que ce Ryan Thomas avait un bon potentiel et qu’ils pourraient jouer pendant un bon bout de temps tous les deux.


_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reception pour un gala de charité [Pour tous ceux qui ont une bonne raison d'y être]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EVENT] - Gala de Charité pour les Orphelins et les Grands Enfants...
» Ô mon amour c'est le jour parfait, pour ne rien faire ou pour crever.
» [Mini Event] Gala de Charité
» Je promet de t'aider pour ce que tu fais pour moi. ~ ['Nox ?]
» Réflexions Pour Une Haïti Meilleure

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Chicago :: Parc Lincoln :: Propriété Harrigton-
Sauter vers: