A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kane Norton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kane Norton

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Race : Lycan
Age : 58 ans
Métier : Tueur à Gage
Armes : Diverses et variées, selon la mission...
Date d'inscription : 08/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Kane Norton   Sam 8 Mar - 20:59

I. Identité:


Nom: Norton
Prénom: Kane Harry
Age: 58 ans, mais j'en paraît seulement 30, âge que j'avais lorsque Drake est venu me rendre une visite impromptue
Race: Vampire
Métier: Tueur à gage
Couverture chez les humains: Pareil, je connais les ficelles du métier de flic alors forcément je sais comment ne pas me faire pincer. Et puis j'épaule mon frère souvent, on travaille ensemble!!

II. Qui êtes vous réellement?


Caractère: Un caractère n'est jamais simple à définir, il y en a cependant qui sont plus compliqué que d'autres. Je ne fais pas parti de ces gens là. Pour moi, il n'y a pas de gris, tout est noir, ou tout est blanc simplement. Je n'ais jamais fait dans la demi-mesure, et jamais je ne commencerais d'ailleurs. Je préfère faire les choses bien, et je suis donc particulièrement méticuleux. Je suis tout autant maniaque d'ailleurs, si tant est que les deux vont parfaitement ensemble. J’aime avoir des gestes parfaitement coordonnés et ne supporte pas l'imprévu, pourtant, je suis quelqu’un d’impulsif, et je me laisse souvent porté par mes sentiments pour agir, ce qui est imprévu souvent. Pourtant, je préfère quand tout est prévu d’avance, je me sens perdu sinon. Je préfère largement calculer toutes les probabilités, pour éviter toute erreur. Dans la même optique, je suis quelqu'un qui aime être ordonné, je ne supporte pas quand un objet est déplacé, quand il n'est pas à sa place. Cela peut amener des crises de colère violente. C'est en effet un trait particulier de mon caractère. Je suis quelqu'un de particulièrement colérique et violent. Mon enfance n'a pas été simple alors forcément j’ai grandis avec une colère énorme, colère envers mon frère, qui se généralise pourtant à presque tout le monde.

En grandissant, je suis devenu lunatique, dissimulant ma colère derrière une façade tranquille et presque sympathique. Presque car il est clair que je ne cherche pas à se faire des amis. Je préfère de loin passer pour le méchant de service, je suis plus à l'aise de ce rôle, malgré que j’ai une gueule d'ange. Ce n’est pour rien que j’avais la réputation d’être le flic violent qui n’a pas peur de donner des coups pour avoir une confidence. Je n’avais pourtant jamais dépassé la limite, jusqu’à ce fameux jour… J’ai une capacité hors norme à me mettre les gens à dos, par de petites remarques énervantes et qui manquent réellement de subtilité. Pour m'excuser, on pourrait dire que c'est encore à cause de mon enfance, de mon frère. Après tout, si j’ai eut depuis toujours l’impression d’être moins important que mon frère, c’était parce que jamais je n’avais eut l'amour ou même l'amitié, ou alors j’étais trop jeune pour s'en souvenir parce qu’aussi loin que je me souvienne, mes parents n’avaient d’yeux que pour Drake, pas pour moi... Bien sûr, pour l'amitié c'est très certainement mon côté asocial et solitaire qui a pris le dessus. Pourtant, maintenant que je suis adulte, j’ai un carnet d'adresse plutôt bien garni. Bien sûr il y a souvent des clients, des contacts, mais aussi un nombre incalculable de connaissances. En effet, je suis quelqu'un d'incroyablement faux. Je n'aime pas trop la présence des gens, mais j’aime pourtant le montrer. Je suis hypocrite, et j’en suis fier. Ma fierté d'ailleurs est un problème important, j’en a beaucoup, beaucoup trop. Elle peut être gênante puisqu'elle se manifeste souvent lorsqu'il ne faut pas.

Que dire d'autre? Ah oui, je suis quelqu'un d'extrêmement intelligent, même si n'ais jamais eut d'excellents résultats. Il faut dire que je suis plutôt quelqu'un de cancre, alors forcément les résultats scolaires, je m’en fiche un peu. Cependant, j’ai une faculté à examiner les évènements assez accrue, c’est pour ça que j’étais un si bon flic, et c’est pour ça que je suis un si bon tueur. J’aime jouer des probabilités pour organiser mes coups, et je sais d’ailleurs parfaitement bien les manier, ce qui n'est pas forcément donné à tout le monde. Je possède en fait une intelligence de terrain, qui m'a sorti de pas mal de situations désastreuses, dangereuses ou même simplement dérangeante. Enfin, je suis quelqu'un de particulièrement tenace et rancunier. Je n'oublie jamais, et je ne digère pas les mauvais coups ou les trahisons. Surtout, je suis parfaitement du genre à me venger, et surtout à traquer quelqu'un jusqu'à ce que vengeance s'ensuive. Je suis aussi parfaitement déterminé, et ça rejoint ma ténacité. Je sais ce que je veux la plupart du temps, et je ne m’arrête donc pas jusqu’à temps que j’ai ce que je désire…

J’allais oublier un fait majeur dans ma façon de vivre. On dit de moi que je suis parfaitement incontrôlable, ce qui est la vérité absolue. Je ne sais pas m’arrêté, et peu de gens peuvent se vanter de prévoir mes faits ou mes gestes. Associé au fait que je sois lunatique, cela fait de moi quelqu’un de particulièrement dangereux, surtout que je n’ai plus peur des conséquences maintenant. Pour l’exemple, je peux très bien entendre d’une oreille un conseil important d’Aaricia par exemple, et pourtant, sans réellement savoir pourquoi, je pourrais faire un geste parfaitement contraire, et très désagréable pour cette dernière. Je ne sais pas si cela illustre vraiment mon instabilité, mais je ne saurais mieux définir cet aspect de moi. Je pense que c’est trop compliqué pour l’expliquer en quelques mots simples… Pour conclure, je pense que je peux dire que je suis un sale type, n’ayant pour seules qualités sa rancune et son intelligence…

Il y a un côté que je n’ai pas encore abordé, mais qui est pourtant très important. J’ai dit de moi que j’étais déterminé, tenace ou tout autre synonymes. Pourtant, si je suis têtu, je peux perdre facilement contenance et conflits face à la belle Aaricia. Je lui suis totalement soumis, et lui voue une admiration sans borne. Cela peut mettre un certain coup à mon orgueil mais c’est ainsi. Moi qui pourtant suis un peu un rebelle, je ne cherche jamais à décevoir Aaricia, sauf si cela peut m’amener à la voir plus souvent. Un peu masochiste sur les bords, mais un homme amoureux éconduit n’est pas vraiment des plus logiques parfois.


Physique: Je n'aime pas parler de moi, en tout cas pas de mon physique. C'est pas qu'il est banal, je me sais séduisant, mais c'est simplement une perte de temps. J'ai des yeux bleus, d'un bleus qui l'est devenu encore plus après ma transformation, j'aime beaucoup mes yeux, qui sont souvent un ticket pour une bonne nuit passé dans les bras d'une belle femme. Bref, j'ai de beaux yeux et je sais jouer avec. Ils ne reflètent souvent qu'une seule chose, ma colère. On a l'impression de ce fait que je suis en colère en permanence, ce qui n'est peut être pas tout à fait faux d'ailleurs. Cette impression est renforcée par le fait que je ne souris pas souvent. J'aime bien jouer le taciturne mystérieux, c'est sympathique, et au moins on m'embête pas. Bref, je dois dire qu'à part mes yeux, je n'ai absolument rien à dire. Je suis assez grand, près d'un mètre 80, avec un physique parfait (c'est à dire des muscles là où il faut et patati et patate). Le mieux bien sûr, c'est que je n'ai pas l'aspect famélique de la plupart des vampires, et je préfère ça. La maigreur très peu pour moi. En tout cas, je suis toujours élégant, portant mes costumes parfaitement taillés et qui me vont comme un gant. Bon, par la suite je pourrais vous décrire parfaitement mon visage, ma façon de me tenir, de parler et tout ça, mais très sincèrement ça m'ennui d'avance. Vous insistez? Bon d'accord. J'ai un visage plutôt dur, mais pourtant, mes deux yeux donnent lui sembler un semblant de vie. J'ai le teint pâle, comme la plupart des vampires, mais différement à eux, j'ai une peau qui n'est pas imberbe. J'ai souvent une barbe naissante, que mon rasage fréquent n'enlève jamais totalement. Ca me donne un côté rebelle loin d'être désagréable à regarder. Sinon, j'ai le menton plutôt pointu, ce qui me donne un air déterminé que je ne suis pas loin d'avoir. Seul mon visage présente la maigreur des vampires. J'ai en effet les joues creuses, et une étrange fossette qui se dessine lorsqu'il m'arrive de sourire. Voilà ça vous convient? Mes cheveux? Oh bah ils sont bruns, coupés plutôt courts, mais pas trop quand même, et voilà c'est tout. Je ne vous plaît pas? Tant pis pour vous...


Dernière édition par Kane Norton le Ven 14 Mar - 20:47, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Drake Norton

avatar

Nombre de messages : 54
Age : 27
Date d'inscription : 07/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Sam 8 Mar - 21:23

Bienvenue Frangin!

Comment ça "par ce qui va me servir de jumeau"? Nan mais oh, un peu de respect pour ton aîné s'il te plait! xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Dim 9 Mar - 14:42

Heyyy bienvenueee Kane ^^ La famille est au complet XD Oui pour Ethan Hawke, je suis étonnée que l'on ne trouve pas trop de photos de lui :/ C'est pourtant un bon acteur qui a fait pas mal de films :/

Enfin bref, bonne continuation pour ta fiche ! Smile

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane Norton

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Race : Lycan
Age : 58 ans
Métier : Tueur à Gage
Armes : Diverses et variées, selon la mission...
Date d'inscription : 08/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Lun 10 Mar - 19:03

Drake: Merci, et désolé de te décevoir, mais très franchement mon respect pour toi est vraiment limité, désolé frérot Rolling Eyes

Aaricia: Je te remercie...


~~~~~~~~~


Histoire:
Avant transformation: Ma naissance a eut lieu il y a quelques temps, quelques 58 ans en fait. Pourtant, on n’en a pas l’impression en me voyant, je ne fais pas mon âge franchement. Enfin bref ce n’est pas la question. J’ai eu le malheur de naître quelques instants après mon frère, un faux jumeau, malgré le fait que l’on soit né à quelques instants d’intervalle. Ce fut la pire erreur de toute ma vie, mais je dois avouer que ce n’est pas réellement de ma faute. En tout cas, toute ma vie a découlé de cette naissance en retard. Drake a toujours été mis sur un piédestal, et moi j’étais le petit frère, celui qui était raté. Ce n’était pas le cas, mais je dois avouer que mes parents m’ont toujours conditionné dans ce sens. Je savais bien qu’ils ne voulaient pas de moi. Enfin, lorsque j’étais enfant je ne comprenais pas pourquoi ils préféraient Drake, mais maintenant je le sais bien sûr. J’étais sans cesse dans l’ombre de Drake, mais ça ne me dérangeait pas, j’aimais mon frère fortement, et je savais que lui m’aimait aussi. Tant que j’avais mon jumeau, rien d’autre ne comptait. Ni la haine de mes parents, ni leurs indifférences, ni même leurs comparaisons incessantes. Nous grandîmes, et nous étions de plus en plus différents. Ce n’était pas seulement notre physique qui changeait, mais tout autant notre caractère. Je devenais de plus en plus renfermé et solitaire, tandis que lui s’entourait de gens tous plus insipides les uns que les autres. De vrais hypocrites, qui ne l’approchaient que pour son argent, ou alors son charisme. Jaloux ? Non pas réellement, je n’avais pas besoin d’amis.

Le lycée est arrivé, et je crois que c’est à partir de là qu’on a réellement commencé à s’éloigner l’un de l’autre. Oh, nous étions toujours fourrés tous les deux, mais c’est surtout au niveau du caractère qu’on s’est éloignés. Il a commencé à fréquenter des gens pas terrible, tandis que moi je devenais joueur de foot. Et oui, aussi étonnant que cela puisse paraître, je suis devenu le quater back de notre lycée, j’étais doué d’ailleurs. Mais une blessure me fit tout arrêter, alors que j’étais une étoile montante, et que pour fois je serais regarder comme moi-même et non pas comme le frère de Drake. Malheureusement, mon rêve mourut dans l’œuf lors d’un plaquage un peu trop violent, ou mon genou se brisa sous le poids de mon adversaire. Six mois de rééducation, et surtout, un rêve tout autant brisé que mon genou ou mon moral. Le pire c’est que je ne pouvais même pas compter sur l’appui de mon frère, il était bien trop occupé à alimenter son carnet d’adresse et a fréquenté ses amis voyous pour se soucier de ma santé. Oh, il passait à l’hôpital tous les jours, mais j’avais presque l’impression qu’il venait à reculons. C’était d’ailleurs la seule visite que j’avais réellement, mes parents ne passant qu’une fois de temps en temps pour jouer les bons parents, qu’il n’étaient certes pas avec moi. Je dus reconsidérer ma position d’avenir, et finalement, après de nombreuses réflexions, j’avais opté pour le métier de flic.

Au début, c’était un peu par dépit, mais finalement, j’avais un nouveau but dans ma vie, et en retrouvant mon genou à part entière, j’avais retrouvé ma joie de vivre. Juste à la sortie du lycée, j’entrais dans l’école de police, et au bout de quelques temps je devins un agent de police, tout au bas de l’échelle bien entendu. Mais je savais que je ne resterais pas longtemps à ce poste. J’étais encore ambitieux à cette époque, je savais que je ferais de grandes choses, très intéressantes dans ma vie. Finalement, à l’âge de 22 ans, je devins inspecteur de police, et assez doué d’ailleurs. Le seul bémol, une légère tendance à être violent avec les suspects. Mais bon, je me disais que pour les faire parler il fallait bien les brusquer un peu, tant pis pour leurs droits. Bref, j’étais devenu un super flic, et le pire c’est que j’adorais ce métier. Seul bémol à cette nouvelle vie, mon frère. Une nouvelle fois, je souffrais de son absence, et le pire c’est que je ne savais pas ce qu’il devenait. On se voyait de temps en temps mais trop peu pour un lien de jumeau je trouvais…

Enfin bref, mis à part ça, tout allait bien, j’étais inspecteur, et j’avais des affaires palpitantes. Parmi celles-ci, ma plus importante, celle qui me fit rencontrer la femme de ma vie. Cela faisait un an que j’étais inspecteur, quand un dossier vint sur mon bureau. Celui d’un violeur en série, qui tuait ensuite ses victimes. Seulement, sa dernière victime n’était pas morte, seulement blessée, dans son âme et physiquement. Me revins la tâche ingrate d’aller l’interroger, et immédiatement, je tombais sous son charme. Avant même de l’interroger, je tentais de la rassurer, de lui assurer qu’elle ne risquait plus rien, et que j’attraperais son tourmenteur. Je n’eus pas de mal à lui poser toutes mes questions par la suite, puisque je l’avais mise en confiance juste avant. Finalement, grâce à son aide, je ne mis que quelques jours à le retrouver, et je réussis à lui faire avouer ses actes, à renfort de violence d’ailleurs. Seulement, mes supérieurs passèrent sur mes actes puisque comme moi ils étaient dégoûtés par ce qu’il avait fait. En tout cas, il passa sur la chaise électrique, peu de temps avant mon mariage avec sa dernière victime d’ailleurs. Pour la première fois de ma vie, j’étais heureux, sans mon frère dans ma vie. Katrina (ma femme), m’emplissait tous les jours de bonheur, et j’avais réellement l’impression de vivre. Malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et pour moi cette fin a été tragique. Un coup de téléphone a retenti, peu de temps après mes 24 ans. C’était Katrina, qui avait une grande nouvelle à m’annoncer. Elle attendait un enfant, et nous allions donc être parent. La seule chose qui pouvait réellement manquer à mon bonheur… Je me souviens avoir été heureux, elle m’avait appelé de l’hôpital, et je lui avais préparer une surprise pour fêter la bonne nouvelle. Lorsque j’ai couru vers la porte quand elle sonnait, je me trouvais nez à nez avec un de mes collègues agent. A son air, je sus immédiatement que quelque chose n’allait pas… Je ne croyais pas si bien dire. Katrina était morte, tuée sur le coup dans sa voiture sur le chemin du retour…

Je fus dévasté, et dans tous les sens du terme d’ailleurs. Je ne trouvais plus d’intérêt à mes enquêtes, et je me laissais dépérir, enchaînant bière sur bière pour noyer mon chagrin. La seule femme que j’aimais était désormais morte, et je n’avais plus rien. Mon frère était en vadrouille je ne savais où, et moi j’étais seul, dans ma souffrance. Cependant, après quelques temps à déprimer, je commençais à remonter la pente, cessant de boire et surtout, en essayant de retrouver un intérêt à mes enquêtes. Face à mon regain d’énergie, mon boss me donna une affaire un peu plus importante que quelques temps avant. Il s’agissait d’un meurtre, une chose banale somme toute, et pourtant c’était ma première vraie affaire depuis la mort de Katrina. Interrogeant les témoins, j’eus enfin une liste de suspect. Plusieurs dizaines de noms, comme d’habitude, et pourtant, l’un d’entre eux me sautait aux yeux. Drake Norton… Non !! Je devais rêver, Drake ne pouvait pas être suspecté de meurtre tout de même ? Après plusieurs heures, voire même jours, je découvris que mon frère était un gros bonnet de la drogue, et qu’il semblait avoir plusieurs meurtres à son actif… Un nouveau coup dur pour moi, et pourtant cette fois, je décidais de réagir, et de mettre sous les verrous celui qui tâchait son nom, et par là même le mien. Je devins son détracteur le plus acharné, et finalement, au bout de quelques temps, je parvins à trouver toutes les preuves nécessaires, et je l’envoyais sous les verrous. J’avais espéré être soulagé, être content ou n’importe quoi de ce genre, mais finalement non. Lors du procès, j’étais étrangement amorphe, et je ne savais pas quoi faire. Mon frère, mon repère, mon héros n’était qu’un vulgaire trafiquant d'armes doublé d’un assassin, même si je n’ai pas pu prouver cette dernière chose. Pourtant je savais qu’il avait tué, je le sentais, c’était l’instinct comme on appelle ça. Il alla donc en prison, et commença une nouvelle période de débauche pour moi.

L’alcool est un étrange réconfortant, il permet d’oublier, de se détacher de ce qui nous entoure. J’étais une loque, mais au moins, je ne pensais plus à Drake, à Katrina, à l’enfant que j’aurais du avoir, bref, j’oubliais tout. Cependant, je tentais de rester sobre pour aller au travail. C’était tout ce qu’il me restait désormais, je devais le préservé. Surtout qu’avec l’arrestation de mon frère j’avais eut une promotion. Quoiqu’il en soit, je continuais le boulot, mais au bout de deux ans dans cette situation, il semblait évident que j’étais à bout de souffle. Une nouvelle fois, je me sortis de l’alcool, avec plus de difficultés pourtant. J’avais vraiment décidé de tout faire pour m’en sortir, mais au fond de moi, je me doutais bien que ça n’arriverais pas. Oh, je n’étais pas fataliste, mais c’est surtout que je me rendais compte que mon métier m’intéressait de moins en moins, et cela se ressentait. Je devenais de plus en plus violent, frappant sans vergogne les suspects peu bavards. Au bout de quelques temps comme ça, je reçu mon premier avertissement, lorsque l’une des personnes que j’interrogeais se retrouva presque à l’hôpital. J’avais décidé de me calmer, mais je n’y arrivais pas. Une colère insidieuse s’était emparée de moi, devenant parfois une véritable haine, pour n’importe qui et tout le monde… Lorsque j’ai eus 28 ans, j’ai fait la bourde de ma vie. C’était une affaire banale, un simple type qui avait décidé de braquer une banque pour offrir une meilleure vie à sa femme et à son gosse de quelques mois. J’avais été dépêché sur les lieux, et finalement au bout de quelques minutes à peine on avait appréhendé le type. Mais il eut la mauvaise idée de dire que j’étais un égoïste parce que je refusais de lui laisser rendre heureuse sa femme et son enfant. Je ne sais pas pourquoi, ça m’a mis en rogne. Peut être parce que par ses paroles il me rappela Katrina, et l’enfant qui n’a jamais vu le jour. Quoiqu’il en soit, je me souvins m’être jeté sur lui. Je l’ai passé à tabac, je l’ai frappé, encore et encore, même lorsque j’entendais les os craquer sous mes doigts, lorsque je sentais le sang gicler. Je continuais de frapper lorsque mes collègues m’attrapèrent, comme habité par un démon. Je me sentais tellement en colère. Le pire c’est que je n’ai jamais regretté mes actes…

Même lorsque je me retrouvais dans le bureau dans mon boss, pourtant maintenant parfaitement calme. Même lorsque l’on m’a annoncé que je devais rendre ma plaque et mon arme. Même lorsque j’ai eut mon procès… En parlant de celui là, j’ai été acquitté, en souvenir de mes bons et loyaux services, et j’ai gagné en prime un séjour chez les messieurs en blanc. Bon, comme j’étais parfaitement normal je n’y suis pas resté longtemps, mais ça fait tâche sur un CV non ? En tout cas, j’avais tout perdu désormais. Même si désormais je sais que ce n’était pas vraiment important pour moi, à l’époque perdre mon emploi avait été très dur pour moi. J’ai de nouveau sombré dans l’alcool, mais beaucoup plus profondément cette fois. J’étais constamment soul, ne sortant que pour aller au bar ou alors pour aller acheter des bières. Bien sûr, rapidement l’argent vint à manquer dans mon compte courant, qui n’était plus alimenté par ma paie mensuelle. Je commençais donc à taper dans le compte que mon vieux avait laissé pour moi. Et oui, même si je n’étais pas si fils favori, il m’avait fourni un compte en banque assez bien garni. S’il savait ce que j’en faisais… L’alcool compte cher, et lorsque ça dure pendant deux ans, ça revient vraiment à très cher. En tout cas, je vidais bouteille sur bouteille, comme si je buvais de l’eau. A cette époque, je perdis beaucoup de poids, beaucoup de muscles aussi. Quand je disais que je devenais une loque… C’était de plus en plus visible, surtout avec la barbe qui envahissait mon visage n’importe comment, mes cheveux trop longs, mes vêtements sales et usés. Je n’étais plus Kane Norton, je n’étais qu’un imbécile bourré…

La soirée qui allait me sauver arriva rapidement. Mon anniversaire avait eut lieu quelques temps auparavant. J’avais fêté mes 30 ans. Normalement, je pense que cet anniversaire est important, pour n’importe qui. Moi je l’ai fêté seul, au fond de mon verre, au bar du quartier. Sans famille, sans femme, sans gosse, seul… Enfin pas tout à fait, mais c’est pour la suite. Je suis rentré chez moi avec difficulté, ne marchant plus réellement droit. Je me suis affalé dans mon fauteuil, ne me rendant pas compte qu’il y avait quelqu’un avec moi ici… Je m’endormis, mais me réveilla au bout de quelques temps, sentant une présence… Je ne me souviens pas de ce qui s’est passé. Tout ce que je sais, c’est que j’ai entre aperçu mon frère, Drake, après qu’un étrange brouillard blanc ne s’empare de moi, en même temps qu’une énorme douleur… J’étais mort, et le nouveau Kane allait venir au monde…


Dernière édition par Kane Norton le Ven 14 Mar - 20:25, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane Norton

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Race : Lycan
Age : 58 ans
Métier : Tueur à Gage
Armes : Diverses et variées, selon la mission...
Date d'inscription : 08/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Ven 14 Mar - 1:14

Depuis la transformation:Lorsque je me réveillais, j’étais perclus de douleur, et j’avais une impression de renaissance étrange. J’avais eut l’impression de mourir, là j’eus l’impression de naître. Sur le coup, j’attribuais cela au fait que j’étais sobre et que je n’en avais plus l’habitude. D’ailleurs, pour la première fois depuis bien longtemps, j’avais faim. Mais une faim étrange, que je n’avais jamais ressentie. Je me redressais dans mon lit (d’ailleurs ce n’était pas le mien, je m’en rendis compte rapidement), et la première personne que je vis fût Drake. Pourtant, je restais calme face à lui, tandis qu’il expliquait ce qu’il avait fait. Je me rendis compte que toute ma rancœur envers sa vie passée s’était enfuie, et je me rendis compte aussi que nous pourrions repartir sur de nouvelles bases. Je prenais assez bien la chose, et lorsque vint le moment de tuer mon premier humain, j’en ressentis une joie sadique qui m’étonnait. Drake m’expliqua que c’était normal chez les vampires, mais il y avait quelque chose en plus d’étonnant et particulièrement jouissif. En tout cas, ma condition de vampire me plaisait, pour la simple et bonne raison que pour la première fois depuis deux ans, je voyais une lumière au bout du couloir sombre dans lequel je m’étais profondément enfoncé. Certains disent que la transformation en Vampire est une renaissance, dans mon cas c’est profondément vrai…

Je mis tout de même plusieurs mois à me faire à ma nouvelle condition, et surtout à mon nouveau caractère. Bien que fondamentalement pareil, il y avait des choses qui apparaissaient plus visiblement. Par exemple, j’étais beaucoup plus violent, sadique, et surtout insensible lorsque je tuais quelqu’un. Moi qui était du côté de la loi, j’étais maintenant de l’autre côté sans aucun problèmes de conscience. Rapidement, je repris mes forces, et mon physique passé, comme si ma période alcoolique n’était plus. A la fin de ces mois de… disons remise en forme, Drake me présenta à sa patronne : Aaricia. Lorsque je le vis, je me souvins d’une personne que j’avais aimée, Katrina… Elle lui ressemblait tellement, mais en même temps si peu… Bon, en gros, je suis tout de suite tombé amoureux d’elle, encore une erreur de ma part… En tout cas, lorsque j’entrais à son service comme tueur à gage, je ne cherchais qu’une seule chose, lui faire plaisir. Je devins rapidement très doué, en partie grâce à ma formation de flic. En plus, je savais parfaitement dissimulé mes traces alors aucun problème pour moi.

Les années passèrent, et nous devînmes avec Drake les gardes du corps officiel d’Aaricia, et en même temps, nous étions ses tueurs à gage. Tout autant cependant, nous évoluions dans les plus hautes sphères de la société, comme des poissons dans l’eau. Lors d’une de ces soirées ennuyeuses à mourir, je rencontrais pour la première fois Saelia, accrochée au bras de mon frère comme une greluche sans cervelle. Par la suite, je me rendis compte que c’était bien ce qu’elle était. Une tête vide avec un corps de rêve, comme beaucoup de femmes malheureusement. Je me souviens l’avoir détesté immédiatement, et c’est réciproque il me semble. Ce que je ne supporte pas ? Sa manie de me rabaisser devant Aaricia. Enfin, pour le moment je subis, et le jour où j’éclaterais elle le regrettera amèrement… Ma situation est désormais ainsi, je suis l’un des toutous d’Aaricia, mais j’ai retrouvé mon frère, et ma nouvelle vie est tellement mieux…


Maintenant que la guerre a repris:
Etes vous actif pour votre race, ou au contraire neutre? Actif pour ma race je ne sais pas. Ce que je sais, c’est que je suis actif pour Aaricia, une Vampire mais je crois qu’elle n’est pas trop pour sa race alors j’estime que moi non plus puisque je travaille pour elle.
Expliquez votre choix:
Est ce réellement un choix? Je n’en suis pas réellement certain. En fait, lorsque mon frère m’a transformé en vampire, je dois avouer que j’étais complètement perdu. Il m’a aidé avec Aaricia, et je ne connais rien de plus d’eux du monde des Vampires, faut dire que j’ai jamais cherché à réellement faire partie d’eux. C’est pour ça que je tue sans différences de races. Lycan, Vampire ou Humain, quelle importance tant que je suis payé et qu’Aaricia est contente.

Relations:
Amoureuses: S'il y a bien une chose dont il ne faut pas parler devant moi, c'est bien l'amour. Aussi étonnant que cela puisse paraître, j'aime quelqu'un, mais ce n'est malheureusement pas réciproque, enfin je ne pense pas. Tout est toujours pour Drake, et Aaricia Sanders n'échappe pas à la règle malheureusement. Oui, vous avez parfaitement bien compris, je suis amoureux d'Aaricia, et pendant un temps, j'ai cru qu'elle avait des sentiments pour moi. Nous avons passé une nuit ensemble, une nuit parfaite, mais rien de plus. Nous n'en avons plus jamais reparlé, même si elle n'a jamais quitté mes pensées, et c'est pour ça que je sais qu'elle ne m'aime pas. Pourtant, je suis certain qu'elle est amoureuse de Drake, et j'en souffre naturellement. Encore cette vieille rivalité fraternelle...

Mis à part cela, les femmes passent souvent dans ma couche, mais il n’y en a aucune qui peut me faire vibrer comme Aaricia. Cependant je n’ai aucun mal à séduire, je crois que les femmes sont attirés par les mauvais garçons, et il est rare que je passe ma nuit seul, sauf en cas de force majeure.


Familiales: Il y a une personne en particulier dont je dois parler. Ce ne sont pas des relations amicales, ni même réellement conflictuelles, elles sont plus ambigües. Il s'agit de mon frère jumeau, Drake. Quand j'étais plus jeune, j'adorais mon frère, non je lui vouais un culte total plutôt. C'était le plus âgé d'entre nous de quelques minutes, et donc c'était pour moi un modèle. J'étais toujours dans son ombre, mais il n'empêche que ça ne me dérangeait pas. C'était simplement le premier né, le premier en tout, l'aîné bref, il était parfait et pas moi. Nos parents me le faisaient bien sentir, mais je subissais tout tant que j'avais mon frère. Lorsqu'il a mal tourné, ça a été un désastre pour moi. J'étais devenu flic, et lui ce que je pourchassais avec hargne. Quand je l'ai fait enfermer, je le détestais plus que tout, et je pensais que le savoir sous les verrous me rassurerait. Pourtant, ce ne fut pas le cas, loin de là. Lui en prison, j'ai commencé à dépérir, j'ai bu plus que de raison pendant de longues années, et mon métier ne m'intéressait même plus, au contraire, je déversais ma rage sur les criminels. Jusqu'à ce fameux jour où j'ai tapé à mort un suspect (innocent d'ailleurs). Là j'ai perdu mon job, et j'ai encore plus sombré, à cause de mon frère, juste à cause de lui. Je le détestais plus que tout à cet instant, et il n'y avait plus que haine, rancœur en moi et douleur. J'étais bourré du matin au soir, m'enfilant bière sur bière. Finalement, un soir où j'étais dans le cirage, je me suis fait mordre par mon frère, et donc l'alcool n'avait plus d'effet sur moi. En tout cas, une nouvelle relation s'est instauré entre nous. Nous étions de nouveau égaux, j'avais retrouvé une partie de notre ancienne relation, et pourtant je continuais à le haïr pour ce qu'il avait fait dans le passé. Autre chose, j'ai commencé à refaire ma vie par moi même, sans dépendre de mon frère, même si nous travaillons ensemble pour Aaricia. Cependant, un nouveau conflit s'est instauré en sa personne, enfin surtout de mon côté puisque je suis persuadé qu'ils couchent ensemble, ce que je ne peux supporter.

Amicales: Avez vous suivis? Je n’ai aucun ami, je ne suis pas du genre à avoir des amis, je suis trop solitaire pour ça. Les gens qui sont dans mon carnet d’adresse ne sont que de simples connaissances, auxquelles je fais semblant d’accrocher. Les relations c’est important dans une vie d’homme n’est il pas ? Quoiqu’il en soit, je n’ai pas de réels amis, les seules personnes que je côtoie en permanence sont mon frère, celle que j’aime et sa protégée, donc ça limite non ?


Conflictuelles: Les conflits sont omniprésents dans ma vie. Par exemple, il y a un nombre incalculable de personne que je me peux mettre à dos, avec de simples remarques, ou aussi des meurtres bien entendu. Je crois que les familles ne mes victimes ne sont pas trop heureuses de mon intervention, mais de toute façon ils ne savent pas que c’est moi, se contentant d’haïr une personne inconnue. Bref, en tout cas j’ai de nombreux ennemis, mais pas beaucoup peuvent se vanter de me connaître réellement. Parmi ceux là, Saelia Mikers. Je déteste cette fille plus que tout, pour une simple question d’égo. Je serais ravi de lui foutre une trempe, malheureusement je me retiens pour ne pas froisser Aaricia. Et oui, encore une fois cela se ramène à cette femme inaccessible pour moi. Car Saelia s’amuse à me rabaisser sans cesse devant Aaricia qui semble s’amuser de la situation. Je ne supporte pas de perdre ma crédibilité face à celle que j’aime, alors forcément je déteste la jeune femme. Je crois que c’est réciproque, mais je ne sais pas ce qu’elle peut avoir contre moi, je ne lui ait rien fait à ma connaissance. Enfin, je me fiche de son avis sur moi, tout ce que je veux, c’est me la taper (parce qu’elle est très belle quand même) et la tuer, ou tout du moins la faire souffrir. Bon programme non ?

III. Vous derrière votre écran:


Pseudo/Prénom: A vous de voir Rolling Eyes
Age: 19 ans au dernier comptage
Comment avez vous découvert le forum? Par ce qui va me servir de jumeau... :023:
Votre présence? Si vous me voyez c'est que je suis là!!
Personnalité sur l'avatar: Ethan Hawke (Jvais galérer pour trouver des images Rolling Eyes xD)
Fiche terminée? Nop
Code du réglement? Code ok by Kate
Un commentaire? Si le ramage se rapporte au plumage, ce forum est un maître...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane Norton

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Race : Lycan
Age : 58 ans
Métier : Tueur à Gage
Armes : Diverses et variées, selon la mission...
Date d'inscription : 08/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Ven 14 Mar - 20:52

Finie je pense^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aaricia Sanders

avatar

Nombre de messages : 559
Age : 30
Race : Lycan
Age : 876
Métier : Dirigeante
Armes : Surtout mes mots
Date d'inscription : 29/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Ven 14 Mar - 20:55

J'adore Razz Mais tu le sais déjà...

Alors à bientôt en rp Smile

_________________

« Dans la vengeance et en amour, la femme est bien plus barbare que l’homme… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ivy Mitchell
Pretty Sadistic Angel
avatar

Nombre de messages : 740
Age : 26
Age : 8 mais en parait 22
Métier : Travailler? Oh non ...
Armes : Une jolie petite dague
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Re: Kane Norton   Ven 14 Mar - 22:21

Ok! T'aurais au moins pu enlever le UC quand même! Faut vraiment tout faire soi même! :012:

Validé bien sûr!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kane Norton

avatar

Nombre de messages : 115
Age : 28
Race : Lycan
Age : 58 ans
Métier : Tueur à Gage
Armes : Diverses et variées, selon la mission...
Date d'inscription : 08/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Kane Norton   Sam 15 Mar - 0:08

Merci Ivy Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kane Norton   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kane Norton
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH
» Sgt Brad Vs Kane
» Palmarès Kane.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: La légende :: Présentation de votre personnage :: Présentations validées-
Sauter vers: