A New War Begins

Une nouvelle guerre opposant les Vampires et les Lycans va commencer...
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fever. In the morning... Fever all through the night... [Maeve] [X - évidemment...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ynes Enghart
Reine des Lycans & Modo Inquisitrice
avatar

Nombre de messages : 1172
Age : 29
Race : Lycan
Age : 1045 ans [ 27 ans ]
Métier : Femme d'affaires & Modo Féroce
Armes : Sa rapidité et son instinct
Date d'inscription : 03/02/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Fever. In the morning... Fever all through the night... [Maeve] [X - évidemment...]   Mer 9 Avr - 23:13

Musique d'ambiance? .


Ynès avait courut. A-travers les bois, au-dessus d'une des rivières longeant Chicago. Quelle superbe liberté! Là voilà louve. Pleinement. Elle restait femme, dans ses instincts. Elle avait tué un homme. Il n'avait rien vu venir et Dieu seul sait pourquoi il se trouvait au coeur de la forêt à cette erreur... A l'actif de la reine, une double frustration. Celle envers Jeremiah, qu'elle venait de quitter dans le parc, et celle de ne pas avoir chassé depuis plusieurs jours, voire semaines! Un comble, n'est-ce pas? L'animal et l'humaine ne faisait qu'un, et ce, depuis longtemps. Quelques uns de ses sujets et de ses amants le savaient. Pas forcément dans la douleur. Peut être seulement par son démarche, ses gestes... En louve, elle faisait environ un mètre trente de haut, sa fourrure était brune, avec des touches dorées, éparpillées et révélées par la lumière lunaire. Sous l'astre, enfin au coeur du seul véritable royal qu'elle chérit, elle pouvait pleinement s'abandonner. Après l'avoir blessé, elle avait coursé l'humain sur une vingtaine de kilomètres. Dans cet "état", elle savait que rien ne pouvait réellement l'atteindre. Que ce soit le fer et les sinistres desseins de sa soeur, elle était protégée et fille de l'astre plein. Avant que les premières lueurs tout de même, l'habitude se faisant, elle rejoignait la cour de sa demeure. Des points d'entrées avaient été aménagées. Combien de cadavres s'étaient entassées dans les couloirs sombres? Sa gueule était encore recouverte du sang de sa victime, à qui elle s'était délectée d'ouvrir les entrailles, alors qu'il était encore vivant. Et il avait hurlé! Pour la ravir, bien sûr. Si ses proches le voyaient... Ils n'arriveraient pas à le reconnaître. Avec son visage charcuté et déformé, son estomac grand ouvert et ses jambes dévorées. Heureusement! Heureusement... que ce serait des personnes au service de la lycanthrope qui allaient s'occuper de lui. Comblée par sa solitude, même si elle ne chassait pas toujours seule, elle arriva bientôt devant la dernière porte. Celle que l'on ouvre que lorsque l'on est redevenu humain. Tout un système de protection avait été mis en place afin qu'il n'y ait pas de dérapage. Il y avait même toutes sortes de vêtements pour réapparaître sous sa forme originelle de manière normale. Avant que celle-ci ne reprenne le dessus, une autre louve était venu à l'encontre de la Reine. Aucun doute sur son identité. Ynès se jeta sur elle, la gueule grande ouverte, cherchant à la mordre dans le cou. La douleur était plus que moindre lorsque l'on était transformé. Mais c'était pour jouer, toujours... Elles s'échangèrent quelques autres morsures, et le soleil se lève, les faisant réapparaître dans ses corps, apparemment fragiles, de femmes. Ynès, haletante, hurla une dernière fois dans les sous-sols insonorisés. Son hurlement d'animal, se transforma bientôt en celui de femme. Il ne lui restait aucun de ses vêtements. Aucun signe de la robe qu'elle portait quelques heures auparavant. Elle restait posée, au sol, levant bientôt les yeux vers Maeve. La frustration demande toujours à être assouvie. C'était le cas pour l'une mais pour l'autre... Son regard change de direction : aucun bruit venant de l'arrière. Les autres avaient donc utilisés une autre entrée pour revenir au Manoir. Parfait... A quatre pattes, nue, elle avança doucement vers l'autre créature. Elle approcha ses lèvres (supérieures, je précise) des siennes (pareil) et eut un geste de recul amusé avant d'y revenir.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maeve Fields

avatar

Nombre de messages : 380
Age : 37
Race : Vamcan
Age : 207 ans [27 ans]
Métier : Photographe
Armes : Mon sourire dévastateur pour la forme et deux glock 17 modifés pour le fond
Date d'inscription : 05/03/2008

Relations
Relations:

MessageSujet: Re: Fever. In the morning... Fever all through the night... [Maeve] [X - évidemment...]   Jeu 10 Avr - 0:31

Pas d'entrave, pas de chaine, personne pour vous dicter ce que vous devez faire... Maeve adorait ces nuits là. A part en de rares occasion et parce qu'elle se retrouvait sans avoir le choix, elle préférait avoir pour seule compagne la lune, douce et pleine. Cela faisait des années qu'elle avait fait la paix avec son côté louve. La femme et la louve se complétaient à présent sans chercher à dominer l'autre. L'ironie du sort, c'est que la personne à qui la louve se devait d'exister se trouvait être la personne qui l'empêchait justement de trouver son équilibre... Mais Maeve avait réussi à trouver une certaine harmonie au fil de ses pérégrinations à travers le monde. Elle en avait profité pour étudier non seulement les cultures mais leurs religions et système de pensées, les adaptant à elle et à sa condition. Mais maintenant, la voici qu'elle était revenue à Chicago. Sa première transformation depuis son retour... Elle avait choisie sciemment de s'isoler des humains, non pas qu'elle refusait d'en tuer , au contraire même, mais plutôt qu'elle avait pris l'habitude de la chasse en solitaire et qu'elle n'avait aucune envie d'avoir un autre Lycan dans les pattes, Ynes y compris, pendant ces quelques heures de pure liberté. Alors que la lune était haute dans le ciel, la faim la saisit pour l'enlacer. Il lui fallait se trouver une proie, en plein milieu de la nuit et au fin fond de la forêt... La plupart des animaux sauvages s'étaient enfuis depuis qu'ils l'avaient senti dans les environs alors qu'elle ne cachait pas sa présence... Restait pas grand chose... Alors qu'elle allait abandonner, une odeur arriva jusqu'à elle... Un feu de camp ? Avec un grognement de satisfaction, elle courut vers l'origine de cette aubaine pour y découvrir un couple de campeur. Vous devinerez aisément ce qui se passa. Elle se débarrassa rapidement de l'homme pour s'attaquer à la femme et déguster ses chairs tendres. Repue, elle décida de rejoindre le manoir avant le lever du soleil. Elle n'avait pas envie de se transformer en plein milieu de la forêt, nue et avec une trentaine de kilomètre à faire avant de pouvoir rentrer...

Les premiers prémices du jour se faisaient sentir quand Maeve arriva dans les jardins du manoir avant de s'enfoncer dans les sous-sols. Le hasard faisant bien les choses (façon de parler), elle se retrouva nez-à-nez (enfin truffe-à-truffe dans le cas présent) avec Ynes. La Reine venait tout juste de rentrer elle aussi et n'avait pas trouvé meilleur moyen pour lui dire bonjour que de lui sauter dessus pour la mordre... Instinctivement, Maeve lui répondit et leur échange dura le temps que le soleil se lève totalement, rendant à présent les "jeunes" femmes à leur aspect d'origine, nues. Allongée sur le ventre, à moitié recroquevillée sur elle-même, les yeux dans le vide, Maeve ne semblait pas vouloir bouger. Puis elle vit Ynes se diriger vers elle, à quatre pattes, comme si elle était encore louve. Feignant d'abord de reculer, la reine s'approcha de nouveau d'elle pour l'embrasser. Maeve se releva légèrement sur le coude et tendit sa main vers le visage d'Ynes pour caresser sa joue puis elle fit descendre sa main vers le coup de sa reine afin de l'amener encore plus près d'elle. Alors qu'elle l'embrassait, Maeve se rallongea sur le sol l'entrainant avec elle ou plutôt sur elle. Son autre main à présent libre, elle se mit à caresser le corps de sa belle en commençant d'abord par le dos puis en descendant lentement vers ses fesses et ses cuisses avant de remonter vers sa poitrine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Fever. In the morning... Fever all through the night... [Maeve] [X - évidemment...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Good Morning, Good morning we talked the whole night through
» Ethan Fever - La folie est un art {OK}
» Good Morning England - Demande de partenariat
» Good morning, Ireland ! (23/01/12 à 10h12)
» Good morning, sunshine. [Hiro Shima]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A New War Begins :: Chicago :: Parc Lincoln :: Manoir Enghart-
Sauter vers: